« décembre 2007 | Accueil | février 2008 »

26 notes de la période: janvier 2008

31 janvier 2008

Faites sauter

Crepes_2 Rappel : la chandeleur, c’est samedi.
Va t-on vous faire l’affront de vous donner la recette de la pâte à crêpes ?
Disons que vous l’avez perdue, hein ?

Ce qu’il vous faut :
- 250 g de farine (fluide de préférence)
- 4 œufs
- 1⁄2 litre de lait
- 1 cuillère à soupe d’huile ou 25 g de beurre
- 1 pincée de sel

Comment on fait :
Versez la farine et le sel dans un saladier, ajoutez les œufs un à un. Mélangez. Incorporez le lait petit à petit, puis l’huile ou le beurre fondu.
Laissez reposer (1 heure, au frigo).

Les astuces (si vous n’avez pas eu de Mémé Germaine)
L’ennemi juré des crêpes ? Le grumeau. Pour éviter, plusieurs techniques :
On tamise la farine
Au moment de mélanger, on y va franco : de l’énergie dans le fouet !
On met tout dans le robot. Directement.
Si il y a des grumeaux et qu’on a pas de mixer, ou de batteur, on verse la pâte dans une bouteille en plastique et on secoue (un bon moment).

On peut rajouter, au choix, du sucre vanillé, du rhum, de l’eau de fleur d’oranger.
Un demi sachet de levure les rendra plus légères.
On peut remplacer une partie du lait par de la crème fraîche liquide ou un verre de bière ou de cidre.
Si la pâte est trop épaisse, il vaut mieux rajouter de l’eau que du lait pour éviter qu’elle ne colle.

Pour maintenir les crêpes au chaud : on superpose les crêpes déjà cuites et on recouvre d’une grande feuille de papier alu. On place le plat dans le four chaud ou sur une casserole d’eau bouillante.

30 janvier 2008

Je gagne du temps dans ma cuisine : épisode 1

Blogcourses Entre prendre un bain ou faire cuire au bain-marie, ça fait longtemps que vous avez choisi.
Aujourd’hui, nous allons commencer une grande série, voire une saga (n’ayons pas peur des mots), sur l’art et la manière de gagner du temps devant ses fourneaux (même si vous n’avez qu’un micro ondes). Or-ga-ni-sa-tion !

Une des tâches les plus chronophages est sûrement le fait de remplir le frigo. Aller au supermarché, ranger les courses… des heures et des heures de perdues (au lieu de faire du yoga ou remettre une couche de vernis bleu sur ses ongles). Pour gagner quelques précieuses minutes : en passant à la caisse, triez déjà vos achats. Le « frais » avec le « frais », les produits destinés à la salle de bain ensemble, les boissons regroupées, etc. En rentrant, vous gagnerez du temps en les mettant en place.

Vous cuisinez de la viande ou du poisson surgelés pour le dîner ? Pensez à le sortir du congélo et à le placer dans le frigo le matin, avant de partir. En rentrant, vous gagnerez quelques minutes en évitant la case « décongélation ».

Hachez une grande quantité d’oignons (quitte à pleurer, faisons le une fois pour toute), de persil, de poivrons… placez les dans des boites en plastiques hermétiques : vous pouvez les conserver plusieurs jours et les utiliser à volonté au moment de cuisiner.

Une vinaigrette d’avance : elle peut se conserver plusieurs semaines au froid… elle sera toujours à disposition. Vous pouvez utiliser la base suivante : ½ litre d’huile (vous pouvez mélanger olive et colza par exemple), 3 c. à soupe bombées de moutarde, 8 c. à soupe de vinaigre (vous pouvez faire moitié moitié avec du balsamique et un autre), du sel à votre convenance. On met tout dans un shaker...

Liste de courses spéciale gain de temps :

  • Plein de sacs de caisse pour trier mes achats
  • Des boites hermétiques de différentes tailles
  • Un shaker en plastique

Allez ! Y'a le bain qui coule...

Indice pour le quiz : le poulet est un plat très érotique.

29 janvier 2008

Nouveauté ! Le Yoga des Paresseuses

Yoga Ca fait longtemps qu’elle a quitté les combis fluo et le toutouyoutou.
Après avoir musclé nos dimanches matins et nous avoir montré Bernard Tapie en short (inoubliable), Davina Delor nous offre aujourd’hui un guide pour nous initier au yoga, en douceur. Bourré d’illustrations de Soledad, on y apprend à harmoniser son corps et son esprit, à se détendre, à soulager ses maux… grâce à cet art de vivre ancestral.
Pour nous, elle répond à quelques questions paresseuses…

Dans quelle position écrivez vous ? En lotus ? En chien de fusil ?
J’écris dans une position très originale, assise sur une chaise derrière mon bureau.

Comment vous vient l’inspiration : En dormant ? En prenant votre petit déj au lit ?
L’inspiration ? C’est ma meilleure amie, elle ne manque jamais de me le prouver. Chaque fois que je l’appelle, elle est au rendez-vous.

Travaillez vous la nuit (peut être êtes vous insomniaque. Je vous plains sincèrement) ?
La nuit, le sommeil m’enveloppe si confortablement que je remets le travail au lendemain matin.

Etes vous plutôt couette ou draps ? (Question hautement philosophique, vous en conviendrez)
À Paris c’est la couette, à la campagne les draps, allez savoir…

Comment êtes vous habillé(e) pour écrire : survêtement avachi moelleux? Robe de chambre Damart ? Pyjama en pilou ?
Comme j’écris entre 2 portes, entre mes cours, au milieu de plein d’activités, c’est comme ça se présente.

Militez vous pour la DSB (Défense de la Sieste au Bureau) ?
À part le mien, je ne fréquente pas d’autres bureaux et je ne sais pas ce qu’est la sieste.

Trêve de plaisanterie … comment vous est venue l’idée d’écrire ce livre ?
J’avais la flemme, un petit coup de mou, je me suis remonté les bretelles en me donnant quelques conseils.

Le Yoga, tout le monde connaît, mais beaucoup d’entre nous n’ont pas encore essayé. Est ce vraiment une discipline de Paresseuse ?
Il y a yoga et yoga, celui-ci est véritablement destiné aux paresseuses qui vont l’aimer à la folie.

Promis, nous allons lire votre guide, mais, pouvez vous nous faire un petit résumé, comme ça, juste pour nous faciliter la tâche ?
Je viens de vous le dire, avancez un pied, j’avancerai le deuxième et nous ferons un bout de route ensemble… vers la réussite et libérés de la paresse, promis, juré !

28 janvier 2008

Haut les fesses !

Oui, le fessier de J-Lo, c’est pour bientôt.
Oui, la fesse galbée, fière et lisse, c’est possible (sans chirurgie, on entend bien).
Alors, disons adieu à la « goutte d’huile » et remuons nous le popotin.

Coatching (paresseux) anti fesse molle.

La contraction (discrète)
Où que vous soyez, vous pouvez serrer les fesses. Ca ne mange pas de pain. Dans la voiture, dans le métro, au bureau, à la caisse du supermarché… contractez les muscles pendant 8 secondes puis relâchez 5 secondes. Enchaînez plusieurs séries. Le but est que vous ressentiez une brûlure… douloureuse (ça fait tellement de bien quand ça s’arrête !).
Pour varier les plaisirs, on peut contracter une fesse et puis l’autre. Attention au léger mouvement de balancier que cela va vous donner (on oublie le balancier en face de Duboss).

L’angle droit.
Un exercice qui va muscler la fesse et le cuissot (coup double, yeah !) et qui consiste à plier ses jambes de façon à ce que les cuisses soient parallèles au sol (comme si vous étiez assise, mais sans chaise).
On peut adopter cette position dans de nombreuses situations : notamment en se brossant les dents, en faisant la vaisselle, en sortant le linge de la machine, etc.
Vous pouvez aussi décider de ne plus vous asseoir sur la cuvette des toilettes : vous allez voir… vous ne vous attarderez pas. Mais la fesse ferme est assurée.

Le petit coup de talon arrière
Debout, il s’agit de faire des battements avec une jambe : le talon donne de petits coups dynamiques sur le côté, la fesse est bien contractée. Pas la peine d’aller très haut, c’est l’intensité de la contraction qui compte. On enchaîne 15 mouvements sur une jambe et on passe à l’autre.

Et non, on ne s’enfile pas une tablette de choco pour se féliciter.

26 janvier 2008

Je suis un lotus

YogaIl vient tout juste d'arriver dans les rayons de vos librairies.
Bientôt, ici, l'interview en exclusivité interplanétaire de l'auteur, Davina Delor.
En attendant, vous pouvez gagner 10 exemplaires, en avant-première intergalactique.

Alors, on prend la position, on souffle... et on répond (juste) aux questions.

Enjoy !

25 janvier 2008

Appelez moi Chloé.

Chloe3 On lance un nouveau parfum. On fait des affiches. On fait paraître des pubs dans les magazines. On distribue des échantillons.
Mais pas seulement.

Chloé, pour la sortie de son nouveau parfum, vous place au cœur de son univers. Elle fait de vous une icône. Or, les Paresseuses adorent qu’on les chouchoute.
Pour ce faire, la marque a crée un lieu, un écrin. On peut y découvrir la nouvelle fragrance, mise en scène, dans un décor délicat, poudré, féminin, élégant.
Pour entrer, vous montez sur le podium, vous défilez et votre image apparaît sur les écrans. (Vous n’aurez peut être plus jamais l’occasion de vous prendre pour Naomi ou Gisèle, alors, profitez).
Ensuite, vous découvrez l’eau de parfum en humant ses notes de tête pétillantes, ses notes de cœur romantiques et ses notes de fonds plus gourmandes : plusieurs facettes de la rose qui se marient pour une senteur moderne, sensuelle et raffinée.
Sur une jolie coiffeuse, vous découvrez le flacon, haut de gamme, reprenant les « codes » Chloé (le plissé des blouses, le ruban « couture », la plaque d’argent qui va se patiner comme un objet familier…).
Pour finir, vous pouvez être « shootée » comme une star. Une star qui sent bon.

Verdict : la démarche est originale, le lieu très agréable et le parfum plein de facettes. Le « roadshow Chloé » fait une tournée en France. Original et drôlement sympa pour les provinciales : la mode vient à vous. Les Paresseuses apprécieront !
Regardez les dates et inscrivez vous sur le site événement.

L'eau de parfum sera en magasin le 28 janvier. Disponible en 30 ml (49 €), 50 ml (69,50 €) ou 75 ml (89,50 €).Chloe1Chloe2

24 janvier 2008

Mon hyper est un vaste champ de découvertes

Nouveuts
Oui, on peut tirer quelques satisfactions à pousser le caddie.
Oui, on peut se réjouir au milieu des rayons.
Oui, on peut faire de petits bonds de joie à la caisse.

Enfin, moi, c’est ce qui m’arrive quand, entre deux barils de lessive et 16 yaourts nature, je trouve des nouveautés qui me font dire « ils sont forts les gars du marketing ! ».
En effet, regardez un peu ce que j’ai mis dans mon panier (et que je me suis empressée de tester) :

Du Coca Cola® Light Plus, avec antioxydants (le vert) ou vitamines (le orange).
Là, on sent que la fille qui veut prendre soin de sa forme et de ses formes est clairement visée (comme le coca Zero visait les garçons qui n’aiment pas avouer qu’ils veulent du light) : le graphisme est coloré, très « je suis happy ». Au goût, rien ne change (on sent toujours aussi bien l’édulcorant).
Verdict : Si vous ne pouvez pas vous passer de votre dose de Coca… pourquoi pas rajouter des vitamines et des antioxydants (même si je reste dubitative sur l’efficacité réelle de leur ajout à mon soda).
Prix : environ 1,25 la bouteille d’un litre. Sera également disponible en canette tube.

Des sticks de Canderel® goût Caramel : ohhhhh, un petit goût dans mon yaourt fadasse, je ne dis pas non ! Les sticks, c’est pratique et facile à glisser dans son sac (enfin, il ne faut pas les laisser trop longtemps au fond dudit sac parce qu’ils s’usent).
Verdict : Evidemment, on est loin du caramel que vous léchiez dans la casserole chez votre mamie, il y a longtemps… Mais le goût est assez prononcé et parfume agréablement un laitage. A essayer aussi dans une compote de pomme.
Prix : environ 2,30 euros

Des Sveltesse® Saveur Rocher Coco : le meilleur pour la fin…  Un goût très intense, la réelle impression de croquer un rocher (sans les petits trucs qui se coincent entre les dents), une texture très ferme (rare pour un yaourt sans matières grasses). Attention cependant, la teneur en sucre (13,6 g par pot) qui n’en fait pas vraiment un produit « régime » mais qui permet de s’offrir une vraie gourmandise sans culpabiliser (92 cal par pot). J’avoue, j’ai léché le fond du pot (ma langue est très agile).
Verdict : attention, je vais être rapidement addict !
Prix : 2 euros le pack de 4

Client suivant !

23 janvier 2008

Moral et CAC 40, même combat

Moral_2Le CAC 40 est down.
Votre moral aussi (ce n’est pas forcément lié. Vous êtes peut être déprimée parce qu’il n’y avait plus votre taille pour ces bottes Ash en soldes / Duboss vous refuse cette ridicule augmentation / l’amoureux a mangé la dernière crème caramel). Peu importe.
C’est pourquoi, aujourd’hui, j’ai décidé, en accord avec moi même, de vous aider à aller mieux. Rien que ça.

Voici quelques phrases, tirées de « La positive attitude des Paresseuses », que vous pourriez prendre comme devise en ce moment, histoire de sourire-à-la-vie-tagada-tsoin-tsoin.

« Je mérite d’être heureuse et de réussir ce que j’entreprends ».
Oui, je n’ai rien fait de mal finalement (ok, j’ai tiré les cheveux de Julie Chevalier au CE2, mais il y a prescription maintenant). Donc, je n’ai pas à culpabiliser, je n’ai pas de poids à porter… je m’autorise à être bien et à aller de l’avant.

« J’ai le pouvoir de me changer ».
Appelez moi Super Jamie. Mes kilos en trop, mon look Miss-Cagole 1998, mon pessimisme rabat-joie, je peux les envoyer balader. Si j’en ai envie. Si je suis motivée. Je n’ai pas de baguette magique, non. Juste la confiance en moi et en mes capacités.

« Je suis responsable de mon bonheur, je choisis d’être à l’écoute de mes envies ».
Oui. C’est un choix délibéré… je me fais du bien, un point c’est tout !

Ordonnance : se répéter ces phrases plusieurs fois par jour.
Ca va sinon ?

22 janvier 2008

Je suis une pro de la balayette.

Blogbalayette_2 Oui, oui. Miss Clean, c’est moi.
Sur M6, on voulait m’engager pour une émission « C’est du propre » version sexy. Parce que je connais des tas d’astuces pour que le ménage devienne une partie-de-plaisir. Tablier blanc et plumeau en option.

Je nettoie mon micro-ondes.
Qui a déjà fait chauffer une knaki au micro-ondes et découvert, plusieurs jours après, que (beurk) l’odeur est imprégnée à jamais dans l’appareil ?  Projections et coulures diverses, votre cro-cro (c’est le petit nom du mien) peut rapidement devenir... cracra.
Pour faciliter le nettoyage, faites chauffer un bol d’eau + jus de citron à pleine puissance pendant 5 mn. Les graisses et autres petites choses ragoûtantes vont se ramollir et disparaître facilement sous le premier coup de chiffon venu.

Je nettoie mon frigo
Mieux vaut attendre qu’il soit presque vide. On sort tout ce qu'il contient (on range dans des sacs congélation en attendant) et on débranche. Un premier passage avec de l’eau additionnée d’un peu de liquide vaisselle (surtout pas de mousse, très difficile à retirer ensuite). Puis, rien de tel que l’eau de javel pour désinfecter vos frigo et tuer toutes les vilaines bactéries qui y font un festin. La bonne dose est 3 cuillères à soupe pour 1 litre.
A l’avenir, essayez de ranger vos aliments dans des boites en plastique : ils ne seront pas en contact entre eux (out les risques de contamination) et les boites sont plus faciles à sortir pour le nettoyage.

Je nettoie mon grille pain.
Bien entendu, vous savez qu’il est équipé d’une tirette-ramasse-miette (si vous ne le saviez pas, consultez la notice). Bien entendu, vous la videz régulièrement (cela va de soi).
Sinon, utilisez sur les grilles la bombe de gaz dépoussiérant qui vous sert à nettoyer le clavier de votre ordi : propulsion de miettes garantie.

Je nettoie ma cafetière filtre.
Bien sûr, vous nettoyez régulièrement toutes les pièces amovibles (c’est évident). Mais pour accéder à la tuyauterie interne… remplacez l’eau par du vinaigre blanc (ne mettez pas de café s’il vous plait). En chauffant, il va désintégrer tous les résidus de calcaire. Ensuite, faites passer de l’eau claire plusieurs fois.

La suite au prochain épisode (parce que, oui, il y aura d’autres épisodes).

Indice pour le quiz : vinaigre blanc et alcool ménager...les taches de vin s'envolent !

21 janvier 2008

Comment vos économies de fuel vont finalement vous ruiner.

Radiateur_2 Préoccupations éco-logiques /-nomiques… on sait qu’il faut être vigilant sur les dépenses énergétiques (le « Gaspi » revient se faire chasser…).
Une grosse partie de l’énergie consommée part en fumée (pour chauffer dehors, en gros), or, il est plus glamour de mettre ses sous dans un pashmina que dans 10 litres de fuel.
Rappel de quelques conseils élémentaires. Action.

* Si vous avez froid, n’augmentez pas le thermostat, mais couvrez vous. Youpi ! On enfin un super argument pour dévaliser une boutique de cachemires Bompard.

* Si le sol est froid, placez des tapis / mettez des charentaises, ou des chaussettes épaisses pour vous isoler du sol. Chouette ! Il va falloir shopper chez Chantal Thomass ! Des chaussettes, oui, mais sexy.

* Ajustez vos thermostats : 20° suffisent dans la pièce principale, 17 dans la chambre. Yesssss ! A 17°, je ne sais pas pour vous, mais moi, je suis congelée. Hop ! On s'achète une couette super épaisse, on se blottit dessous et on se sert de son amoureux comme d’une bouillotte...

* La nuit, fermez vos rideaux pour former une isolation supplémentaire. Une bonne occas' de changer vos voilages affreux. Mais enfin chéri, c’est pour la bonne cause !

* Baissez la température dans les pièces inoccupées. Quand vous sortez, réglez les thermostats sur la position « minimum ». Une bien bonne excuse pour rester des heures dans les boutiques bien chauffées… vous n’avez pas envie de vous geler chez vous !

C’est beau de faire des économies !

Quizz

  • Instagram x Les Paresseuses

     

    On adore les cookies, chez les Paresseuses. Mais pas uniquement ceux que l’on croit ;) En continuant votre navigation sur le Blog, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de mesurer notre audience et de faciliter le partage de contenus vers les réseaux sociaux. Plus d’infos par ici :)

C'est nouveau

Promotion