« janvier 2008 | Accueil | mars 2008 »

27 notes de la période: février 2008

29 février 2008

Gâteau choco, vos recettes

Chocolatshow Cette semaine, nous lancions un appel à témoin pour que vous nous fassiez parvenir vos meilleures recettes de « gâteau choco paresseux », dans le genre succulent/vite fait/facile.

Nous avons été comblées.
C’est sûr, toutes les recettes ont un point commun : elles sont plutôt riches (œufs, beurre, choco… on ne veut même pas imaginer le nombre de calories par bouchée)… mais tellement bonnes !!!

Allez, c’est parti !

Le gâteau de Soledad la Paresseuse : version ultra riche
250 gr de chocolat dessert
200 gr de sucre
200 gr de beurre
4 oeufs
70 gr de farine
Allume ton four à 180° ( th 6) tandis que tu fais fondre ton chocolat à feu doux au bain marie, tu mixes sucre beurre, puis tu rajoutes 1 œuf toutes les minutes (en continuant de mixer évidemment). Ensuite tu rajoutes ton chocolat fondu. tu mixes. Tu ajoutes la farine, tu mixes.
Là, c'est tellement bon que tu bouffes tout, même pas besoin de cuisson. Pour les raisonnables, tu verses dans un plat légèrement beurré. Four 180° ( th 6). Tu viens le voir au bout de 20 minutes avec ton couteau. Tu plantes celui-ci dans le milieu du gâteau, il faut que ton couteau ressorte avec du chocolat collé dessus ( pas coulant), le haut du gâteau est craquelé.
C'est hyper bon.

Le gâteau de Elise la Paresseuse : version light
· 250 gr de chocolat
· 100 gr de fromage blanc 0%
· 20 gr de sucre roux
· 15 gr de maïzena
· 4 oeufs
Préchauffez votre four à 200° C.
Faites fondre le chocolat au four micro-ondes.
Séparez les jaunes et les blancs d'oeufs
Dans un saladier, battez les jaunes d'oeufs avec le sucre roux, la maïzena et le fromage blanc.
Ajoutez le chocolat fondu.
Battez les blancs en neige très ferme et incorporez les doucement à la préparation chocolatée.
Versez la préparation dans un moule et mettez-le à cuire 20 minutes.

Le gâteau de Valérie la Paresseuse : version ultra rapide
Mélanger 150 grammes de sucre fin, 4 oeufs, 150 grammes de farine, 1 cuillère à café de levure chimique. Ajouter 200 grammes de chocolat (lait ou noir au choix) fondu (micro-ondes ou bain marie) et 150 grammes de beurre fondu.
Cuire 7 minutes au micro-ondes dans un moule beurré et fariné.
Laissez reposer 5 minutes.

Le gâteau d’Alexane la Paresseuse : version raffinée
250g de chocolat dessert à 53% cacao
175g de beurre salé
125g de sucre glace
75g de farine
5 oeufs
Préchauffez le four à 200°C (th.7).
Faites fondre au micro-onde avec le beurre en morceaux.
Dans un bol, incorporez la farine, le sucre glace.
Ajoutez 5 oeufs et mélangez jusqu'à ce que la préparation soit homogène.
Versez délicatement le beurre et le chocolat sur la préparation.
Mélangez bien.
Versez dans un moule à manqué beurré.
Lorsque le four est bien chaud, enfournez 10 minutes précises à 200°C.
Servez tiède avec un coulis de mandarine ou une glace vanille.

A la Paresseuse anonyme qui a proposé le « Sandwich tout choco »…
« Prendre deux tablettes de chocolat noir, tartiner de Nutella (pour faire coller) et placer au milieu une plaquette de chocolat au lait. Mordre en ouvrant la bouche très grand (sinon, ça casse). »
… nous voulions attribuer le 1er prix. Une recette plus simple, cela me semble im-pos-si-ble.
Chère Paresseuse anonyme, s’il te plait, manifeste toi. Nous voulons te témoigner toute notre admiration.

28 février 2008

Pour ne pas mourir idiote : l’année bissextile

Blog_bissextile_2 Oui oui, vérifiez vos calendriers, demain sera le 29 février.
Une date un peu spéciale. D’ailleurs,  pourquoi ne décrète t-on pas un jour férié le 29.02 ?

Comment expliquer le phénomène à vos enfants (et réviser vous même vos acquis du CM1) ?
Quand PetitBiquet va vous demander « Hey maman, c’est quoi une année bimachin ? » vous serez bien contente de savoir quoi lui répondre.
(Si vous n’avez pas de Petitbiquet et que vous ne savez pas répondre, vous pouvez être soulagée).
Alors, on y va. Accroche toi, Petitbiquet.*
Une année bissextile c’est une année qui compte 366 jours.
Pour tourner autour du soleil, la terre met environ 365 jours et 6 heures.
En 4 ans, on accumule 24 heures supplémentaires. Donc, pour rattraper le retard, il faut ajouter un jour tous les 4 ans. CQFD.

Pour les enfants qui voudraient savoir pourquoi on a pas rajouté cette journée en avril ou en novembre, dites leur de demander à leur maîtresse. Elle doit être au courant, elle.

Ayons une petite pensée pour les Paresseuses qui sont nées un 29 février :

  • Elles ne doivent jamais savoir quand fêter leur anniversaire. Les pauvres !
  • Elles sont très jeunes (nés en 1972, elles n’ont que 10 ans). Les garces !

Suggestions à ceux qui font le calendrier : nous on aimerait bien que certaines choses ne reviennent que tous les 4 ans…

  • la déclaration d’impôts
  • la visite de contrôle chez le dentiste
  • l’anniversaire de Bellemaman

D’autres idées ?


* attention ! L’explication suivante est sommaire. Nous ne rentrerons pas ici dans des débats scientifiques ou historiques sur la durée exacte d’une année ni sur les calendriers Julien ou Grégorien. On est beaucoup trop paresseuses pour ça !

27 février 2008

Belles et bio : la gamme Nuxe

Nuxebio_2 C’est sûr, c’est la tendance. Et nous, on aime bien ça. Les marques de cosmétiques misent toutes sur le Bio. Parce qu’elles ont toutes compris que l’on ne veut plus se mettre n’importe quoi sur la tête (ni dans notre assiette).
Pour vous aider à y voir plus clair dans les rayons qui s’étendent vitesse grand V, nous vous proposons un petit tour d’horizon des nouveautés que nous avons aimées. Premier épisode.

Bio-Beauté by Nuxe :
Nous nous sommes mises à plusieurs pour tester l’ensemble des produits et si nos avis présentent des nuances, nous sommes toutes tombées d’accord sur certains points forts de la gamme :

  • La charte Bio : des extraits naturels 100% purs (pas de paraben, pas de chlore, pas de silicone, ni d’éléments dérivés de la pétrochimie…), composants recyclables ou recyclés, pas de tests sur les animaux, etc.
  • L’efficacité : grâce à la forte concentration en actifs, la tolérance parfaite pour toutes les peaux.
  • Le plaisir : les parfums naturels, les textures fines et non grasses.

Laure la Paresseuse a testé l’huile apaisante pour peau sensible.
« L'idée d'une huile apaisante pour peau sensible me plaisait bien, car avec le temps froid et sec, ma peau a tendance à tirailler sévère, malgré les tartines de crème hydratante pour peaux sensible que je me mets matin et soir. »
Ce que j’ai aimé :
La sensation d’avoir une peau instantanément mieux hydratée.
L’odeur agréable et pas trop forte
Le packaging du produit et la fiole qui a l’air de contenir un elixir magique…
Le fait de pouvoir marier l’huile avec mon soin habituel pour le renforcer et passer l’hiver sans avoir « mal à la peau ».
Ce que j’ai moins aimé :
On a un peu de mal à doser le produit, du coup, j’en ai mis un peu trop et le lendemain matin, j’ai dû me laver les cheveux.
La contenance peut être trop grande : sans conservateurs, le produit doit être consommé dans l’année… et en en mettant 4 gouttes par jour, j’ai l’impression que je n’en viendrais pas à bout.

Verdict : moi et ma peau, on l’adopte (même s’il m’a fallu un ou deux essais avant de trouver la dose exacte qui me convient).

Olivia La Paresseuse a testé l’huile hydratante pour toutes peaux.
Ce que j’ai aimé :
L’odeur, délicieuse, gourmande et très naturelle.
Le concept dans son ensemble et l’impression de me faire du bien.
La sensation immédiate de réconfort
Ce que j’ai moins aimé :
Le visage assez luisant après application : difficile pour le matin avant le maquillage (du coup, je mets l’huile dès que je me lève pour qu’elle puisse être absorbée. Pas grave si je suis luisante, l’Homme est trop embrumé pour s’attacher à ce genre de détails).

Verdict : Je garde ! Un vrai soin plaisir !

Pour lire la suite de nos tests, cliquez ici

26 février 2008

Love affair : faut il rappeler ou pas ?

Blog_rappelle_1 En regardant les recherches Google qui ont mené nos lectrices jusqu’ici, je tombe sur cette douloureuse question :
« Après un rendez-vous galant, qui doit rappeler ? ».
Je sens derrière ces quelques mots toute la détresse dans ce genre de situation post-premier-rendez-vous que nous avons sans doute toutes connues.
Donc, en gros, j’imagine que la fille qui a tapé ces mots dans son moteur de recherche doit se dire (en triturant un trombone / en se tortillant les cheveux / en s’enfilant un paquet de cookies double choco-pépites de caramel) :

  • Si je le rappelle, je passe pour une excitée
  • Si je ne le rappelle pas, je vais passer ma journée/ma nuit/mon week-end scotchée à mon portable, manquant m’évanouir à chaque sonnerie.

Que pourrait-on conseiller à cette demoiselle touchée par Cupidon ?
Pour s’éviter de nombreuses déconvenues, mieux vaut être claire dès la fin du rendez-vous (les garçons ne savent pas toujours décoder nos messages).
Si l’on est intéressée par le specimen mâle, mieux vaut ne pas rester évasive en lui laissant le choix : faites lui faire savoir que vous souhaitez le revoir et vérifiez qu’il a bien vos coordonnées. Si vous n’avez pas froid aux yeux, prenez carrément un autre rendez-vous ou prenez les devant en promettant de le rappeler.

Si vous préférez ne pas revoir le damoiseau, mieux vaut ne rien promettre et être claire dans votre aurevoir (soyez franche, dites par exemple « je ne suis pas prête à m’investir » ou « je ne sais pas trop où j’en suis en ce moment »).

Si vous êtes restés dans le flou à la fin du rendez-vous (« on se rappelle hein ? »), vous êtes bien obligée de faire avec….
Hypothèse 1 : le Chéri-potentiel est intéressé. Il vous rappelle sans vous faire mariner des jours. Parce qu’il a envie de vous revoir très vite.
Hypothèse 2 : le Chéri-potentiel ne rappelle pas. Pas la peine d’imaginer qu’il a perdu votre numéro ou qu’il a été enlevé par une bande d’extra-terrestres. Non. S’il ne rappelle pas, c’est qu’il n’est pas intéressé, tout simplement. Il suffit de l’admettre et on s’évite bien des souffrances (et des cookies triple-pépites-de-choco avalés).

Et vous, vous faites quoi dans ce genre de situation ?

Blog_raccroch

25 février 2008

Appel à témoin !!!

Paresseuses du monde entier, unissez vous !
Nous avons très envie de vous faire participer au contenu de ce blog.
Pour inaugurer une grande série, envoyez nous vos meilleures recettes de "Gâteau au chocolat paresseux" (le plus facile / rapide/ nirvanesque possible).

Pour nous contacter :
contact (at) lesparesseuses (point) com
(on cherche à éviter les robots spammers qui récupèrent les adresses sur les blogs... remplacez le "at" par "@" et le "point" par "."
Merci)

Nous vous proposerons une petite sélection très très vite.

On se lèche les doigts d'avance !

Les Paresseuses vous coachent : avoir la fesse souriante

Exo_fessiers Grâce aux élévations arrière de la jambe, c’est tout bon.
Prête ! Partez !
On se tient debout, face à un support (ne pas demander au Chéri de servir de support. Il risque de rire bêtement, ce qui peut nuire à votre concentration).
Elevez la jambe tendue à l’arrière en faisant de petits battements assez hauts.

Inspirez par le nez pendant la descente de la jambe.
Expirez par la bouche pendant la montée (quand ça fait mal).

Pour les vraies Paresseuses : 2 séries de 16 battements pour chaque jambe. On se détend 20 secondes entre chaque série.

Pour les plus courageuses : 2 séries de 20 battements pour chaque jambe. On se détend 10 secondes entre chaque série.

Cet exercice tonifie la fesse mais aussi la cuisse de la jambe d’appui. On en redemande.

Attention !

  • Surveillez votre cambrure : tenez bien votre bassin au moment de la montée de jambe.
  • Concentrez vous sur la fesse : vous devez avoir l’impression que l’effort vient de là (et non de votre pied qui monte).
  • Inspirez / soufflez : l’apnée, c’est un autre sport.

23 février 2008

Système D à gogo

Vous n'avez pas encore joué ?
Nan mais vous ne voulez quand même pas que l'on remplisse les cases à votre place !

Allez, pour gagner un exemplaire du Système D des Paresseuses, c'est par là que ça se passe.
Une fois que vous aurez ce livre dans les mains, vous pourrez, à tout moment, être une PPD (Parfaite Paresseuse Dégourdie) qui assume en toutes situations.
Bricolage, intendance de la cuisine, mécanique, argent, vacances... vous assurerez partout !

Un vrai kit de survie !

22 février 2008

Mieux que les cacahuètes, le Knaki-feuilleté

Imaginons la scène.
Des amis s’invitent pour prendre l’apéritif.
Vous n’avez plus de cacahuètes/pistaches/bretzel/autres-cochonneries-à-350kcal-les-100-g parce que vous les avez toutes boulotées hier soir en discutant avec votre meilleure copine (elle déprime à cause de son mec qui trompe avec la voisine. Une histoire sordide).
Donc, vous êtes comme la fourmi, fort dépourvue quand les potes furent venus.
Pourtant, vous êtes une Paresseuse, donc, une fille qui a de la ressource : vous trouvez un rouleau de pâte feuilletée et un paquet de knakis au frigo…

Avant de s’y mettre : on préchauffe le four à 200°C
Etape1 Etape 1 : on déroule la pâte feuilletée









Etape2 Etape 2 : on découpe la pâte en lanières puis en rectangles









Etape3 Etape 3 : on découpe les knackis (il en faut environ 7 pour un disque de pâte). Vous noterez l'effort artistique de la photo.








Etape4 Etape 4 : on enroule chaque morceau de knacki dans un morceau de pâte. On enfourne.








Etape5 Etape 5 : au bout de 20 mn (variable selon les fours) on sort les feuilletés et on les sert.

Prévoir piques pour ne pas se brûler les doigts.

Pense bête : toujours avoir un rouleau de pâte feuilletée et des knackis dans son frigo.

Vous leur offrez quoi, vous, à vos amis qui arrivent à l’improviste ?

21 février 2008

Savez vous décongeler ?

Non, il ne s’agit pas d’évoquer votre art de vous réconcilier avec le Chéri après une dispute.
Il s’agit de savoir comment vous faites quand il est 20h et que, en guise de dîner, vous ne disposez que d’un glaçon (enfin, un pavé de saumon/ un reste de lapin chasseur de bellemaman
/un steak de gnou) et que votre estomac crie famine.

A l’air ambiant :
Oubliez tout de suite. C’est le meilleur moyen de voir proliférer les bactéries. Parfait pour faire un ragoût de microbes.

Au frigo :
C’est le moyen le plus sûr. Vous le savez sûrement, mais il ne faut pas que les aliments soient décongelés à une température supérieure à 5° pour ne pas s’abîmer. Le hic : il faut environ 8 heures pour que le steak quitte l’ère glacière. Il faut donc prévoir son coup. On oublie donc cette solution en cas d’urgence dînatoire.
Astuce : placez votre aliment dans une assiette, d’abord pour que l’eau ne coule pas partout et surtout pour que d’éventuelles bactéries ne contaminent pas tout votre frigo (et vous fassent mourir dans d'atroces  souffrances).

Le saladier d’eau (ou la bassine. Ou l’évier) :
Si vos aliments sont conservés dans des sachets hermétiquement fermés, vous pouvez les placer dans un grand récipient d’eau froide. Vous changerez cette eau toutes les 30 minutes… à renouveler tant quand la pièce est encore congelée (selon la taille). Il ne faut pas être pressé non plus…

Au micro-ondes :
Il est là pour ça le cro-cro (oui, il ne sert pas seulement à faire fondre votre cire dépilatoire).
C’est assurément le moyen le plus rapide de passer du glaçon de steak à quelque chose de mangeable. En revanche, n’oubliez pas que la chaleur entame la cuisson et que les bactéries prennent ça pour un « top départ ! Wizzzz ! ». Il faut donc faire cuire l’aliment dans la foulée.

Petit rappel au cas où vous débarquiez de Mars : il ne faut JAMAIS recongeler un aliment décongelé (rappelez vous, les atroces souffrances). En revanche, si vous utilisez de la viande pour préparer un plat, vous pouvez, après cuisson et refroidissement, remettre ce plat cuisiné au congélateur.

Alors, ça vous laisse de glace ?

20 février 2008

Les Paresseuses vous testent : savez vous déjouer les pièges de l’assiette ?

La semaine dernière, on vous révélait quelques vérités . Aujourd’hui, on vous met à l’épreuve. Allez, zou !

« Manger en 5 mn ou en 1heure, c’est pareil. C’est la quantité qui compte ! » Vrai / Faux ?
Faux. Bien sûr, c’est la quantité qui fera la différence sur la balance, mais celle ci sera déterminée par la durée de votre repas ! Il faut un certain temps au cerveau pour comprendre que vous absorbez de la nourriture et déclencher le signal de la satiété (je n’ai plus faim, je m’arrête au 3ème pain au chocolat). Donc, en mangeant lentement, vous consommez moins en attendant le fameux signal.

« Manger en regardant la télé/ en lisant c’est bon pour moi» Vrai / Faux ?
Faux. Vous mangez machinalement, en regardant votre émission favorite, totalement absorbée par le spectacle… et vous ne voyez pas ce que vous consommez, ni quelles quantités vous absorbez. Votre cerveau se concentre sur autre chose et le fameux signal de la satiété est perturbé. Mieux vaut savourer ce que l’on mange, en prenant son temps…

« J’aime les aliments relevés. J’ajoute des épices, du sel du poivre partout et cela n’a aucune conséquences ». Vrai / Faux ?
Faux. Si vous aimez les sensations fortes, vous êtes libres (encore heureux !). En revanche, pour le sel… allez y mollo. Le sel est responsable de nombreuses maladies cardio-vasculaires : de nombreux produits cuisinés en contiennent sans que vous vous en rendiez compte… alors, calmez vous sur la salière, ce n’est pas la peine d’en rajouter.

« Je n’ai pas faim le matin… voilà des calories que je ne prends pas ! » Vrai / Faux ?
Grosse erreur ! Sauter un repas ne vous fait pas faire « d’économie » de calories, au contraire. On se rattrape au repas suivant. En un peu plus encore. Le plus raisonnable est donc de bien répartir vos repas sur la journée, c’est la garantie de l’équilibre.

« La salade composée, c’est bon pour moi » Vrai / Faux ?
Vrai et faux. C’est sûr, une salade sera forcément plus light qu’un plat en sauce + frites. Mais attention quand même ! Le fromage, les croûtons, les lardons… ajoutent des calories dont vous vous seriez bien passée ! Donc, si vous êtes au régime, choisissez la salade « fraîcheur » plutôt que la salade « sud-ouest ».

Et sinon, quand est-ce qu'on mange ???

Quizz

  • Instagram x Les Paresseuses

     

    On adore les cookies, chez les Paresseuses. Mais pas uniquement ceux que l’on croit ;) En continuant votre navigation sur le Blog, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de mesurer notre audience et de faciliter le partage de contenus vers les réseaux sociaux. Plus d’infos par ici :)

C'est nouveau

Promotion