« mars 2009 | Accueil | mai 2009 »

24 notes de la période: avril 2009

30 avril 2009

Revue de web : le site de déco qu’il nous faut !

Salon-BastideG Quand nous avons un coup de cœur, nous le disons ! On est comme ça, nous, les Paresseuses.
C’est pourquoi, aujourd’hui, nous avons choisi de vous parler de decoexpresso.com !
Parce que l’on a toujours besoin de petites idées pour donner un coup de neuf à sa déco  sans faire de beaucoup de frais.
Parce que c’est toujours agréable de s’occuper de son petit chez soi sans se lancer dans de gros travaux mais en apportant une petite touche stylée.

Sur ce site, une idée géniale et très… paresseuse ! Les « déco box » ! Une sélection de plusieurs accessoires coordonnés pour changer l’ambiance d’une pièce en 2 heures ! Différents thèmes sont disponibles : « bastide au féminin », « Pop », « escale orientale », « Zen attitude »… et dans chacune d’elles, vous trouverez coussins, stickers, objets décoratifs et même peinture pour relooker votre home rapidement et sans beaucoup d’efforts. On adore !!!
Très intéressantes également, les différentes formules proposées pour le « home staging », cette nouvelle tendance qui veut que l’on mette en valeur son bien afin de le vendre dans les meilleures conditions possibles…
En résumé : un site à ajouter très vite à ses favoris.

Vous aimez-ça, vous, la déco ??? (si c'est le cas... une bonne surprise des Paresseuses vous attend d'ici peu...)

29 avril 2009

Ça pue plus !!!

Parfois, votre chez vous n’est pas forcément un doux cocon où flotte un parfum léger et suave. On peut même dire que parfois, ça poke méchamment.
Dans son guide « La bio attitude des Paresseuses », Sophie Millot nous donne quelques astuces pour éviter les méchantes petites odeurs…

Ça pue dans votre frigo ?
Placez un peu d’argile verte ou de café moulu dans une coupelle dans le bas de réfrigérateur. Autre solution, coupez un citron en deux et placezle dans la porte du réfrigérateur.

Ça pue dans les toilettes ?
Installez en permanence un pot pourri ou une orange piquée de clous de girofle.
Ajoutez quelques gouttes d’huiles essentielles d’arbre à thé dans l’eau des toilettes pour désinfecter et parfumer.

Ça pue dans l’armoire ?
Un sachet de lavande, bien entendu !

Ça pue dans la voiture ?
Idem, un sachet de lavande et quelques gouttes d’huile essentielle sur les grilles d’aération.

Ça pue dans la litière ?
Changez là ! Et mélangez du bicarbonate de soude avec la litière propre.

Vous en avez d'autres, vous, des astuces ?

28 avril 2009

Casserole ou pinson ???

Allez, avouez-le !
C’est parce que vous chantez à tue-tête sous votre douche que nous avons droit à ces trombes d’eau qui nous gâchent le printemps !!!
:))

Oui, chanter juste n’est pas donné à tout le monde.
L’oreille musicale est une chance… surtout pour l’entourage ! L’oreille absolue (celle qui permet d’identifier les notes) est encore plus rare…

Que vous chantiez juste ou faux, en tous les cas, donner de la voix est bon pour la santé…
Par l’intermédiaire des cordes vocales, nous communiquons notre état nerveux ou émotionnel. Chanter permet d’apaiser les tensions, de libérer de l’énergie, de respirer (de préférence « par le ventre »)… ce qui oxygène l’organisme et apporte détente et apaisement.
Il ne faut pas hésiter à chanter, même si les autres se bouchent les oreilles… faites vous plaisir ! Debout, le dos bien droit, le ventre soutenu… lancez-vous, sans vous préoccuper du résultat. L’important, c’est de respirer, d’exprimer des émotions. Que cela soit sous la douche ou au karaoké !

La question du jour : que se passe t-il quand vous chantez ?

  • Tout le monde se bouche les oreilles
  • On vous applaudit
  • On grimace
  • On vous signe un contrat dans une maison de disque

27 avril 2009

Vacances : J – combien ???

Avec ce printemps qui refuse de s’installer, avec ces jours de pluie longs comme des jours sans fin, ce thermomètre qui ne se décide pas à se montrer sympathique… on se demande si les vacances d’été vont bien finir par arriver.

Du coup, je ne sais pas pour vous, mais dans nos esprits paresseux, il semble difficile de s’organiser pour préparer les fameux congés estivaux (on a plutôt envie de se remettre au tricot et de commencer une écharpe…)
Pourtant, on le sait bien, ce genre de choses se planifie longtemps à l’avance…
Peut-être êtes vous suffisamment prévoyante pour avoir déjà

  • réservé votre séjour à l’hôtel
  • confirmé à mamie que vous squatterez la maison de famille
  • réussi à vous incruster dans un groupe d’amis fortunés (ceux qui ont toujours une croisière dans les Cyclades de prévue)
  • organisé votre trekking
  • loué votre caravane
  • testé votre tente…


ou juste

  • feuilleté les catalogues des agences de voyages
  • fait des simulations de commandes sur les sites spécialisés
  • rêvé de cocotiers.


Alors, faites-nous un peu envie… parlez-nous de vos futures vacances… qu’on s’y croit un peu ! (ça nous motivera peut-être...)

24 avril 2009

Alors ? Prêtes pour le soleil ???

Il paraît qu’il faut préparer sa peau un peau à l’avance pour qu’elle reçoive avec délectation les premiers rayons du soleil…
Plan d’attaque :

Gommez : pour qu’elle puisse être éclatante, il faut débarrasser votre peau des cellules mortes qui la ternissent. Exfolions, exfolions avant l’été (surtout si on a laissé les vilaines cellules mortes s’incruster tout l’hiver).
Attention ! on ne se décape pas non plus…

Hydratez : à l’extérieur en usant et abusant de produits émollients, mais aussi à l’intérieur en buvant beaucoup d’eau. Profitez des crèmes hydratantes qui contiennent une petite dose d’autobronzant pour gagner un premier demi-ton (et passer plus facilement la terrible épreuve de l’essayage de maillot de bain).

Forcez sur les aliments bonne-mine : on mange du rouge, du orange, du jaune… qui contiennent du béta carotène et qui facilitent le bronzage. Carotte, persil, épinards, abricots, cresson, brocolis, melon, mangue, laitue, tomate… on se ressert volontiers ! On n’oublie pas non plus la vitamine E qui protège les cellules (germe de blé, huile de tournesol, etc.).

Vous-mêmes, êtes-vous une paresseuse qui attend que les jolis rayons viennent caresser son épiderme sans rien faire ou bien adoptez-vous une véritable stratégie avant-soleil ???

23 avril 2009

Courrier du cœur : venez en aide à une Paresseuse !

Voilà un petit moment que l’idée trottait… mais avec ce message de Delphe, nous avons trouvé l’occasion parfaite pour ouvrir notre nouvelle rubrique « Courrier du cœur » !
Dès que nous en aurons l’occasion, nous publierons les cris du cœur de celles qui voudrons bien nous faire part de leurs joies et de leurs peines… et nous attendons de vous plein de conseils et de bonnes idées !

Alors, pour ce premier numéro… voici le cas de Delphe.
"Je suis une petite paresseuse fidèle depuis quelques temps, il faut dire que mon homme et moi, nous avons décidé de prendre le large après 18 années de vie commune, alors je me suis ruée sur la collection (que j'adore !) pour tout refaire du sol au plafond, des méninges jusqu'aux fessiers.

   Venons-en à mes moutons ou plutôt à mon mouton. Il y a un monsieur qui me plaît bien dans l'immeuble où j'habite, enfin, lui (le monsieur !) il n'habite pas ici (malheureusement), c'est le commercial qui loue les appartements, il vient environ un ou deux jours par semaine et nous nous croisons dans les couloirs, nous parlons du lavabo que je ne peux pas utiliser, de l'interphone qui ne fonctionne pas,... bref, des conversations franchement banales. De plus, il ne sait rien de ma séparation et de mon nouveau célibat.

   Ce matin, chance ! J'arrive dans le parking souterrain, et là, monsieur X sort de sa voiture et entame la conversion avec un grand sourire et me lance un "comment allez-vous ?" alors je me suis dit : vas-y fonce ! Mais non, snif, je n'y arrive pas et vlan, je lui reparle de mon lavabo et l'interphone :-( Il parle, fait de l'humour et moi je reste là, comme une grosse nouille souriante, le cœur palpitant ! Je me suis dit que c'était le moment de glisser que l'alliance était dans le placard, mais comment lui dire sans avoir l'air de réclamer un rencard... et je suis repartie bredouille, au revoir monsieur et merci.

   Je vous appelle à la rescousse, ô paresseuses, vous êtes mon dernier espoir, aidez-moi je vous en supplie ! Comment arriver à mes fins avec cette vilaine timidité ? Comment l'aborder ?

Merci ! Merci !

Bises
"

Evidemment, nous lui suggèrons de garder sous la main quelques guides de sa collection favorite, afin que le monsieur comprenne le message lors de la prochaine rencontre (La celib’ attitude, Le kama sutra, La positive attitude…).
Et vous, que lui proposez-vous ???

22 avril 2009

Nouveauté : la gym box des Paresseuses !

Gymbox  Oui, c’est de saison.
On a envie d’être en forme et non en formes pour fêter l’arrivée tant attendue du printemps (et préparer celle de l’été).
On a envie de légèreté, de dynamisme, de tonicité.

Mais sans trop se prendre la tête.
Sans trop se fatiguer…

Avec la toute nouvelle Gym Box des Paresseuses, rien de plus simple !
Dans cette boite toute jolie, un mini-guide « La gym des Paresseuses » et 45 cartes à tirer au sort pour se faire un corps délié, souple et racé (15 cartes étirements, 15 cartes abdos et 15 autres pour les fessiers).

Gymbox_fessiers

De quoi vous donner envie de vous remuer le popotin. Avec le sourire, en plus.

Tentant, non ???

21 avril 2009

Manger « par émotion », vous connaissez ?

Vous êtes fatiguée et vous vous dîtes qu’une double glace vanille vous ferait le plus grand bien… Vous êtes stressée et vous ne pouvez résister à l’appel de la barre chocolatée… Vous êtes en colère et passer vos nerfs sur un gros paquet de cacahuètes vous détendra peut-être… Manger est souvent lié à nos émotions. Le problème ? Toutes ces calories ingurgitées pour combler un manque s’additionnent et finissent pas peser lourd.

Quelques pistes pour essayer de limiter les dégâts.

1. Pensez à autre chose. Appelez une amie, lavez-vous les dents, faites les vitres… trouvez une activités qui détournera vos pensées de la tentation gourmande.

2. Sachez vous arrêter. Dîtes-vous qu’un morceau de gâteau est inoffensif, appréciez-le, dégustez-le… en prenant conscience qu’après l’avoir mangé, il faudra s’arrêter pour ne pas tomber dans l’hyperphagie (crise de boulimie).

3. Planifiez. Si vous connaissez votre penchant pour l’alimentation « émotionnelle », efforcez-vous de planifier vos repas sur plusieurs jours. Vous aurez le sentiment de mieux maîtriser votre appétit et perdrez moins facilement le contrôle.

4. Attendez un peu. Essayez de résister une demie-heure à vos envies de grignotage. En général, si vous n’avez pas réellement faim, ce laps de temps pour permettra de laisser passer la tentation.

5. Ne vous privez pas (totalement). Bannir totalement un aliment que vous aimez incite à faire une fixation sur lui… et à lui céder sans maîtrise. Intégrez le à petites doses dans votre planification… et appréciez-le au bon moment.

6. Prenez des notes. Pendant quelques jours, notez absolument tout ce que vous mangez (sans mentir) et les sentiments qui accompagnent cette prise alimentaire (avant et après) : cela vous permettra d’identifier les émotions qui engendrent le grignotage. Or, on combat mieux un ennemi que l’on connaît…

Ça vous arrive, à vous, de manger pour combler quelque chose ?

20 avril 2009

Petits massages anti-couenne

Cellulite Vous le savez bien, une des méthodes pour tenter de venir à bout de la cellulite, consiste à masser les zones atteintes afin de stimuler la circulation sanguine et lymphatique en vue d’éliminer plus facilement les graisses.
C’est pourquoi nous vous proposons un auto-massage pour vous aider dans votre lutte éternelle contre cette vilaine couenne (pour rester polie).

Pour modeler vos fesses, vos hanches et votre ventre
1. Allongée sur le dos, jambes pliées, relevez le bassin en serrant les muscles fessiers et rentrez le ventre en contractant les abdominaux. Ne vous cambrez pas.
2. Avec vos poings fermés, exercez des pressions fermes et glissées sur vos fesses, vos hanches et votre ventre.
3. Puis, posez les fesses, relevez légèrement le buste tout en contractant très fort les fessiers, au moins 7 fois.
4. Exercez des pressions glissées sur la face externe des cuisses.
5. Recommencez du début.

Vous ne devez pas vous faire mal… mais n’hésitez pas à y aller franco. Ce n’est pas la moment de faire sa chochotte. La cellulite, elle, n’a peur de rien…

Et vous, vous le traitez comment, votre cher capiton ???

17 avril 2009

Soupe au chou détoxifiante après excès d’œuf chocolaté

Bien connue pour ses vertus purifiantes, la soupe au chou nettoie votre organisme, élimine beaucoup de toxines, apporte des fibres, des minéraux et des vitamines… sans compter beaucoup de calories ! Le plat qu’il vous faut pour tenter d’oublier l’overdose de chocolat du début de semaine…
A déguster pendant un repas ou sur toute une journée.

Pour 4 personnes (182 Kcal/portion)
4 gousses d’ail
4 gros oignons
2 petites boites de tomates pelées
1 beau chou (1kg)
6 belles carottes (500 g)
200 g de céleri
3 litres d’eau
3 cubes de bouillon de poulet dégraissé
1 bouquet de persil

1. Lavez et épluchez tous les légumes
2. Coupez le chou en lamelles et les autres légumes en petits morceaux (sauf les tomates), et jetez-les dans un fait-tout avec le bouillon de poulet en les recouvrant d’eau. Ajoutez du sel, du poivre et du persil grossièrement haché.
3. Portez à ébullition pendant 10 minutes.
4. Réduisez l’intensité de la cuisson, ajoutez les tomates pelées et laissez cuire environ 1 heure, jusqu’à ce que les légumes soient tendres.

Note : cette soupe se garde plusieurs jours au réfrigérateur ; Un petit bol de soupe au chou en cas de petit creux et votre ligne vous en sera reconnaissante.

Pour en savoir plus… Les recettes minceur des Paresseuses, Marie Belouze-Storm.

Quizz

  • Instagram x Les Paresseuses

     

    On adore les cookies, chez les Paresseuses. Mais pas uniquement ceux que l’on croit ;) En continuant votre navigation sur le Blog, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de mesurer notre audience et de faciliter le partage de contenus vers les réseaux sociaux. Plus d’infos par ici :)

C'est nouveau

Promotion