« novembre 2009 | Accueil | janvier 2010 »

26 notes de la période: décembre 2009

31 décembre 2009

2009 : l’heure du bilan !

Nous vivons les dernières heures de 2009… et traditionnellement, c’est à cette date qu’il convient de tirer le bilan de l’année écoulée.
Partout, vous pourrez trouver des rétrospectives politiques, culturelles ou événementielles, mais chez les Paresseuses, vous aurez sans doute envie de livrer des choses plus personnelles…
Alors, pour vous, 2009 a t-elle été une grande année ?
Avez-vous pris des décisions décisives ?
Quels ont été les grands moments ?
Quels ont été vos petits moments de bonheur à la mode Paresseuse ?


Et surtout… qu’attendez-vous de l’année qui commence demain ?

Des projets, des envies, des rêves ???

Passez une bonne soirée.
Noyez-vous dans le champagne.
A l'année prochaine !

30 décembre 2009

Un peu de stretch pour bien finir l’année…

Votre estomac vient à peine de se remettre des excès de la semaine dernière… et il va falloir remettre ça.
A notre avis, vous ne devez pas être archi-motivée pour faire de l’exercice… vous aurez bien le temps de vous y mettre l’année prochaine !

Alors, pour vous dérouiller un peu, pour vous échauffer avec votre folle soirée de jeudi… une petite séance d’étirements qui sera sûrement très bénéfique (vous nous direz).

Etirement_zen Trucs de paresseuses

  • Travaillez sur un sol dur, une moquette épaisse ou un tapis de gym.
  • N’éloignez pas les genoux du corps pendant l’extension.

29 décembre 2009

Le Père Noël a t-il été généreux ?

Nous sommes d’incorrigibles curieuses… nous avons envie de savoir ce que le Père Noël a déposé dans vos petits souliers !
A t-il suivi les recommandations que vous lui avez envoyées ? (des bijoux, un voyage de rêve, un abonnement pour des massages à volonté, un compte illimité chez Sephotruc, des chaussures de princesse, l'intégralité de la collection des Paresseuses, etc.)
N’en a t-il fait qu’à sa tête ?
S’est-il trompé de taille, de couleur, de forme ?
A t-il été particulièrement rat (c’est la crise, même pour lui) ? de mauvais goût ?
Ou bien a t-il été merveilleux, inventif, innovant, généreux, drôle, incroyable ???
Dites nous ce que vous avez trouvé au pied du sapin.
Dites nous si les fêtes étaient réussies.
Dites nous si vous êtes heureuses, soulagées, déçues

28 décembre 2009

Detox : pour que les fêtes ne s’incrustent pas dans le fessier…

Foie gras, saumon, champagne, bûche au beurre, chocolats… vous vous êtes régalées. Vous en avez même repris deux fois. Et là, vous vous sentez un peu… comme une oie.
Pour envisager la suite des festivités sans culpabiliser, pourquoi ne pas chasser les excès en douceur ? (Le programme dure au moins 6 jours… vous avez le droit d’attaquer sérieusement le 2 janvier !)

Phase 1 : « je diminue progressivement les aliments et boissons qui encrassent mon organisme » (6 jours)
On n’arrête pas brutalement (rien de pire) mais on diminue les doses de :
tous les produits animaux (viande, œufs, produits laitiers, poisson, fruits de mer…)
tous les excitants : thé, café, sodas à la caféine, alcool, chocolat
toutes les graisses cuites.

Phase 2 : « je ne mange que des fruits et des légumes crus » (2 jours)
Cette étape permet de mettre le corps au repos : les fibres contenues dans les fruits et légumes crus vont aider l’organisme à éliminer les toxines.

Phase 3 : « Je poursuis mes efforts »
Pendant au moins 7 jours après la cure intensive, il convient de manger modérément et de manger des fruits et légumes frais au moins une fois par jour.

Tout au long du programme, il est conseillé de boire beaucoup d’eau, additionnée de jus de citron si vous aimez ça, de tisane ou de thé vert (notre chouchou, le Detox de Kusmi Tea).
DetoxKusmi

La suite du programme… c’est ici !

25 décembre 2009

Ton plus beau cadeau, c'est moi.

Journee 33

24 décembre 2009

Alors, vous êtes prêtes ?

Ce soir, c’est le grand soir.

Si vous recevez chez vous, vous devriez avoir

  • prévu le menu depuis longtemps,
  • acheté des monceaux de victuailles,
  • fait mijoter depuis l’aube
  • sans oublier d’avoir emballé une farandole de petits paquets,
  • briqué la maison comme un sou neuf
  • et revêtu une tenue digne d’une parfaite maîtresse de maison.
Comment ça, "non" ?

Si vous êtes invitée, vous pouvez vous contenter d’être sublime. Vous proposerez de tartiner le tarama, ce qui sera votre contribution à la préparation de la soirée.

Vous pouvez aussi passer une bonne petite soirée pépère, en vous faisant un plateau télé à 3897 calories, pour vous gâter un peu.

Nous, on veut savoir ce qui est prévu au programme…
Êtes-vous en retard ou au contraire, opérationnelle ?
Savez-vous ce que vous allez mettre ou comptez vous sur un achat de dernière minute ?
Êtes-vous motivée… ou pas ?
En gros… Noël actif ou Noël paresseux ???

23 décembre 2009

Les Paresseuses sont amies avec les huîtres.

Huitre Disons que l’on est le 24 décembre (ou le 31. Ou un autre jour. En tous les cas, disons qu’on est en ce moment.)
Disons que vous avez cédé à l’envie de manger de l’iode.
Disons que vous êtes rentrée avec votre bourriche sous le bras.
Disons que là, vous êtes mal.
Parce que la coquille, c’est indigeste, et qu’il va bien falloir les ouvrir, ces satanés mollusques.

Attention ! N’allez pas vous blesser ! Etre amie avec les huîtres, ça ne s’improvise pas.

Mode opératoire.
1. Rincez et brossez bien les coquillages
2. Protégez la main qui tient l’huître par un gant spécial (métallique. Très glamour) ou un chiffon plié en plusieurs épaisseurs.
3. Positionnez correctement l’huître : le verrou (partie pointue) vers vous.
4. Insérez le couteau entre les deux parties de la coquille, au niveau du verrou, donner des mouvements rotatifs au couteau en avançant.
5. Le verrou cède et les deux moities de coquille se séparent. Faites attention à ce que l’huître ne se vide pas.
6. Décollez le muscle (gluant) en le repoussant avec la partie non tranchante du couteau.
7. Videz la première eau avant de disposer sur le plateau
8. Jetez la moitié non utilisée de la coquille (ou gardez la pour réaliser de jolies choses home made, notamment de ravissants cendriers).

Astuces optionnelles (pas tant que ça)
Avant ouverture, conserver les huîtres en bourriche ou à plat dans un endroit frais (dehors).
Utiliser un couteau à lame rigide (d’un autre côté, des lames molles, vous n’en avez pas)
Ouvrir vos huîtres au dernier moment (quand les invités sont là. Au cas où l’un deux prennent pitié et vous propose de le faire lui même).
Pour décorer vos plats étalez un lit d'algues (la glace nuit à la saveur).

22 décembre 2009

Pour ne pas passer pour une dinde : tout sur les 13 desserts

« 13 desserts ?
Il doit falloir passer des heures en cuisine !
Et bonjour le nombre de calories… »


Si vous ne connaissez pas cette coutume provençale, petit rappel.
Difficile de cerner les origines de cette tradition : dès le XVIIème siècle, on parle du « gros souper » de Noël, se terminant par un dessert plus ou moins splendide selon les moyens des familles. Au XXème siècle que Frédéric Mistral l’évoque pour lui redonner ses lettres de noblesse. Quelle que soit sa composition (elle varie d’une ville à l’autre, d’une famille à l’autre…), les treize desserts symbolisent Jésus et ses douze apôtres. Toutes ces gourmandises doivent être servies en même temps.

Pour mettre tout le monde d'accord (car le sujet est polémique !), des associations de pâtissiers confiseurs et de défenseurs des traditions ont déposé en 1998 une liste "Officielle" des desserts :
  • Les dattes

  • Le gibassié (ou pompe à l'huile)

  • Le nougat blanc
  • 
Le nougat noir
  • 
Les amandes
  • 
Les figues
  • 
Les raisins secs
  • 
Les noix (ou noisettes)

  • Les calissons d'Aix
  • 
La pâte de coing
  • 
Le raisin blanc (servant)
  • 
Le melon de Noël (Verdau)
  • 
Les oranges (ou les mandarines)
  • Les amandes, les figues, les raisins secs et les noix, appelés aussi "les quatre mendiants".

A Aix en Provence, se tient un marché des 13 desserts au cours de la semaine qui précède Noël.

Et chez vous, quelles traditions respectez-vous ?

21 décembre 2009

Cadeaux home made : tuiles aux amandes

Pour finir ce marathon des « petits cadeaux fabriqués avec nos petits doigts », voici une recette de tuiles aux amandes, qui seront du meilleur effet dans votre panier gourmand.

Ce qu’il nous faut
100 g de sucre
2 sachets de sucre vanillé
50 g de farine
50 g de beurre
2 blancs d'oeufs
2 c. à s. de poudre d’amandes
100 g d’amandes effilées.

Comment on fait
Préchauffez le four à 200°C (Th 7)
Battez le sucre et le blancs d’œufs jusqu’à obtenir un mélange très aéré.
Faites fondre le beurre et ajoutez le, ainsi que la farine et la poudre d’amandes.
Garnissez une plaque de papier sulfurisé.
Sur cette feuille, disposez de petites boules de pâte que vous étalerez avec le dos de la cuillère.
Garnissez chaque tuile d’amandes effilées.
Enfournez entre 8 et 10 minutes : surveillez de près la cuisson, qui est très rapide (les bords doivent être dorés, mais pas le centre).
Dès la sortie du four, disposez les tuiles sur une « plaque à tuiles » (ondulées) ou sur un rouleau à pâtisserie.  Vous pouvez aussi les arrondir à la main (effet moins garanti) avant de les laisser refroidir.


19 décembre 2009

A gagner : Le Kama Sutra des Paresseuses

Kamasutra Vous aimeriez bien faire comprendre aux autres, aux hommes en particulier, que vous êtes drôlement bien renseignée ? Vous aimeriez trouver le bon partenaire ? arriver à le séduire, être celle qu’il cherche et vous l’attacher à vie ? Vous aimeriez aussi approcher le plaisir de très très près en expérimentant les fameuses positions ? devenir la reine des gâteries quitte à emprunter des méthodes peu recommandables? et surtout, pimenter votre vie amoureuse et sexuelle sans trop vous fatiguer ?

On croit toujours que ce qu’il y a de plus difficile dans le Kama Sutra, c’est de réussir à reproduire, sans un lumbago, les positions acrobatiques qui l’ont rendu célèbre. Alors qu’en réalité, le plus dur, c’est de le lire! En effet, le Kama Sutra dans sa version originale a de quoi décourager les plus motivées ; alors que dire des paresseuses qui ne vont pas se lancer dans cette entreprise, même si au bout il y a le plaisir… et qui passent à côté d’un monument de la
sensualité ! Avec ce guide dépoussiéré, vous connaîtrez les positions sexuelles les plus tordues et inattendues et saurez aussi comment mener une relation, conjugale ou extraconjugale… comme une pro!

Cliquez, cliquez, cliquez... et gagnez !

Quizz

  • Instagram x Les Paresseuses

     

    On adore les cookies, chez les Paresseuses. Mais pas uniquement ceux que l’on croit ;) En continuant votre navigation sur le Blog, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de mesurer notre audience et de faciliter le partage de contenus vers les réseaux sociaux. Plus d’infos par ici :)

C'est nouveau

Promotion