« Ouf, on respire ! A bout de souffle ressort… | Accueil | Le compte (des calories) est bon »

Envie d’un bon polar et d’un Cosmopolitan*

2.07.2010

Kate White
 


On vous en a déjà parlé il y a quelques jours à l'occasion de notre grand concours pour gagner une journée de folaïe (et de travail - ou « travaïe » ?) chez les Paresseuses : Hush est ce que les Américains appellent un page turner, un polar qui kidnappe le lecteur dès les premières pages et ne relâche pas la pression avant le mot « fin ». Ecrit par Kate White, la rédac’ chef du Cosmopolitan américain, c’est un mélange de chick lit’ (l’héroïne est une Manhattan girl en instance de divorce) et de thriller (son amant est sauvagement assassiné après leur première nuit d’amour), sur fond de trafics d’embryons… mais chut ! (hush, en anglais). En attendant vos critiques, Kate White, déjà auteur de pas mal de polars, dont Blonde létale, nous dit tout… ou presque.  


*Ceci est un jeu de mots : Cosmopolitan, comme le magazine, et comme le cocktail, deux institutions new-yorkaises… Y a pas que Kate White qui se casse la tête ! 


Comment la rédactrice en chef d’un magazine comme Cosmopolitan, dont l’idée maîtresse est d’expliquer aux femmes comment se sentir belles et bien dans leur peau, se met-elle à écrire un thriller aussi noir que Hush ?


Je pense que comme beaucoup de gens, je suis fascinée par le côté sombre de la vie. Même petite, je lisais des romans noirs, et je jouais au détective privé. J’étais très intriguée par le fait que des gens apparemment normaux pouvaient commettre d’horribles crimes. J’aimais aussi beaucoup inventer des énigmes à résoudre - c’est comme trouver la sortie d’un labyrinthe ou réussir un puzzle. Je suis ravie que les critiques disent que mes fins sont toujours surprenantes et inattendues. C’est l’effet recherché.



Vous sentez-vous proche de l’héroïne, Lake Warren ?


J’ai l’impression de la connaître, même si elle est très différente de moi. Je suis assez extravertie alors qu’elle est plutôt réservée. Comme elle, j’ai eu une grande tache de naissance, mais la mienne a été enlevée quand j’étais petite. J’ai essayé de creuser en moi pour comprendre comment vivre avec une tache de naissance à l’adolescence pouvait affecter et rendre n’importe qui plus secret, plus prudent et plus déterminé. 



Cette héroïne, c’est une vraie femme d’aujourd’hui, qui est à la fois une mère dévouée, une amante passionnée, une détective aventureuse (et beaucoup d’autres choses encore !) Peut-on dire qu’il s’agit d’un personnage féministe ?


Oui, Lake est totalement une héroïne féministe. Elle est obligée de prendre les choses en main pour protéger sa vie et celle de ses enfants. 



L’histoire se déroule sur fond de clinique de fertilité. Pourquoi ?


Je n’ai heureusement jamais eu de problème de fertilité, mais beaucoup de mes amis en ont eu et je me suis dit que ce serait captivant de situer le livre dans une clinique spécialisée. D’ailleurs, depuis que j’ai commencé à écrire le livre, on a vu que des erreurs pouvaient se produire dans ces cliniques. Récemment, une femme aux Etats-Unis a donné naissance à un bébé qui n’était biologiquement pas le sien. Le mauvais embryon lui avait été implanté. 



Si le livre était adapté au cinéma : quel serait votre casting idéal ?


J’adorerais voir Julia Roberts jouer Lake Warren. Elle a tout à fait l’âge et elle est capable de jouer une femme forte, mais vraie. Et Max Ryan [NB : il joue Rikard dans Sex & the City 2] serait excellent pour Archer.



Si je révèle la fin de Hush à nos lecteurs, quelle serait ma punition ? (rassurez-vous, je serai une tombe… Ce serait un crime que de révéler quoi que ce soit !)


Je pense que, oui, il faudrait que vous tue, mais ça me donnerait le point de départ de mon prochain thriller.

 


Hush et Blonde létale sont édités aux éditions Marabout. Merci à leur auteur, Kate White, en photo, pour cette interview  !


 


 

 

 

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00e54f10584c88340134850e6143970c

Listed below are links to weblogs that reference Envie d’un bon polar et d’un Cosmopolitan*:

Commentaires

Quizz

  • Instagram x Les Paresseuses

     

    On adore les cookies, chez les Paresseuses. Mais pas uniquement ceux que l’on croit ;) En continuant votre navigation sur le Blog, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de mesurer notre audience et de faciliter le partage de contenus vers les réseaux sociaux. Plus d’infos par ici :)

C'est nouveau

Promotion