« Naan, je te prête pas ma corde à sauter | Accueil | Un week-end à... Milan »

And now ladies and gentlemen, les gagnantes !

1.06.2011

 

Cette semaine, une vague de jeu concours s’est abattue sur le blog des paresseuses !

On a décidé de vous faire bricoler, entreprendre un grand nettoyage de Printemps, et déguster un savoureux chocolat ...

 

 

 

3 supers prix, plein de nominées, un choix très ardu et 9 heureuses élues !

Sans plus de suspense, nous avons l’honneur et le plaisir de vous présenter les gagnantes !

 

 

Elle va savourer du bon chocolat avec sa maman ! Merci d’acclamer …

Kloé et sa super maman à court de chocolat, mais jamais à court d’idées !

Un matin de Pâques, c'est le drame. Maman convoque une réunion familiale dans le salon pour nous annoncer la nouvelle : Les "cloches" avaient tellement bien caché leur trésor chocolaté cette année, qu'elles n'ont pas réussi à mettre la main dessus le Jour J ! Et si Maman en est si sure, c'est qu'elle a vraiment, vraiment remué ciel et terre pour essayer de retrouver l'ingrédient essentiel d'une chasse à l'œuf réussie (autrement dit: TOUTES les cachettes potentielles de la maison ont été vérifiée, et elle jure que son estomac gourmand n'a rien vu passer non plus !).

Seulement voilà, ma Maman à moi, n'est jamais à court d'idée. Et quand nous nous élançons enfin vers le jardin, impatients de découvrir comment se fini cette histoire triste, une preuve indéfectible de la "génialitude" de Mounette nous apparaît....Elle a pris dans SA réserve personnelle de chocolats de dégustation (en temps normal, absolument intouchables pour des enfants inconscients des subtilités chocolatées..), à découpé ses tablettes en petits carreaux UN par UN, et les a tous soigneusement emballés dans du papier alu argenté !!! Sans aucun doute, le matin de Pâques le plus inoubliable et original de toute mon enfance, MERCI MAMAN!
PS: je précise que les œufs "introuvables" sont sortis de leur cachette 6 mois plus tard, à ce qu'il paraît, ils en avaient ras-le-bol du placard à torchons...!

 

 

 

Elles vont tout récurer, et avec plaisir en plus ! Merci de vous lever pour ...

Klé et son poésie ménagère

Le désordre, preuve de créativité ? J'aimerais m'en persuader !
Je dirais que dans mon cas il est plus le résultat de ma paresse, le fruit de ma « lazyness », bref plutôt ici une vraie faiblesse !
J'accumule, je déplace, je stocke, j'entasse : et finalement, face au fouillis... je fuis !
Alors, oui, oui, oui, ce livre il me le faut, pour non seulement apprendre à réapproprier mon espace, mais aussi et surtout à adopter avec bonheur quelques simples principes qui me faciliteront la vie !
Allez c'est dit, je me convertis (en poésie) :)

So, pour trouver un peu de sérénité avec maman 

Quand j'ai lu l'intitulé de ce nouveau livre, je me suis dit "c'est pour ma mère !" : une psychorigide du rangement, qui me rend la vie impossible et terrorise mon fiancé...

Mais en fait, je dois reconnaître que je me reconnais bien dans le constat du livre « Faire son ménage : un antistress contre le mal de vivre ». Ma chambre est le reflet de mon âme. Quand le blues s'installe, insensiblement, je fais moins attention, moins d'efforts aussi. Je laisse s'empiler les papiers comme les contrariétés. Et même si ce n'est pas évident pour la paresseuse que je suis... je sais que quand je me mets au rangement, c'est un peu d'ordre retrouvé pour moi aussi ! Un bon tri, un sacré coup de balais, maman est contente et moi aussi :)

Malène qui « siffle en travaillant, lalala lalalalaaaa »

je suis une adepte du déhanché d'aspirateur, la salsa de la serpillière et la valse du chiffon!! Impossible de faire le ménage sans musique! Ma maison se transforme en boite de nuit l'espace d'un petit moment pour ensuite laisser place a un intérieur zen qui reeeeespiiire le propre le parfait et le rangé ! Et bien sûr, en paresseuse qui se respecte, il faut bien en profiter avachie sur le canapé après le dur labeur! Du moins, avant que chéri et ma paresse fassent que tout redevienne un champ de bataille!

 

 

Elles vont devenir des pros du bricolage ! Merci d’applaudir …

Vanessita et son papa très « Mac Gyver »

Je ne pourrais pas vous raconter ma plus grosse bourde, car dans la famille, on évite de bricoler sachant que nous sommes des « Gaston Lagaffe » !! Mais mon père a toujours tenté de nous prouver que c'est lui l'homme de la maison... Alors j'ai direct pensé à lui en lisant cet article. Mon père, c'est le genre de bricoleur qui casse le pare brise avant de la voiture pour faire rentrer une échelle, c'est aussi lui qui fait un bon de 5 mètres en arrière après avoir touché la prise de la machine à laver avec un tournevis, c'est lui qui tombe de l'échelle car il l'a posé à l'envers, ou encore qui coupe tous les framboisiers de ma mère en tondant la pelouse. D'ailleurs, je penserais à lui parler de ce livre, ca lui servira je pense !!!

Estelle, l’incarnation de la « loi de Murphy »

Ma plus grosse gourde (et j'en ai fait pas mal ...) c'est passé il y a une dizaine d'année. A l'époque j'étais encore une ado (ah,  la belle époque ...),  j'avais repeint ma chambre avec l'aide de ma maman (je tenais l'échelle de temps en temps ...).  Nous avions ensuite posé un nouveau vinyle au sol. Deux jours plus tard, revenant d'un weekend chez mon papa et arborant, avec fierté, les nouvelles fringues qu'il m'avait offertes, j'ai remarqué qu'il manquait un demi-millimètre de peinture sur le haut du mur.  Ne doutant pas de mes capacités, j'ai alors pris l'échelle, le pinceau et mon pot de couleur. Je monte une, deux, trois, quatre, et non je ne suis pas arrivée à la cinquième marche ! Je suis tombée en emportant avec moi le pot de peinture. Résultats ; plus une goutte de peinture dans le pot mais dans les cheveux, sur les nouvelles fringues et bien sur, sur le nouveau vinyle!

Il faut savoir que le demi-millimètre de peinture manquant est toujours présent !

Maude,  et son appartement … sans fenêtres !

Je viens d'aménager dans un 30m² parisien avec mon amoureux (avant nous étions dans un 15m2..).  Alors, parce que j'ai voulu tout faire tout de suite maintenant, parce que c'était trop chouette et que je me croyais trop trop forte en bricolage, j'ai décidé un matin de mettre une tringle à rideaux à ma fenêtre. Résultat? Des trous affreux et....finalement je me suis rendu compte que j'avais posé ma tringle DEVANT mes fenêtres et ainsi plus possible de les ouvrir...! Pas mal hein?!

Delph, qui a failli faire brûler sa maison

Pleine de motivations, je démarre le décollage du papier peint de ma chambre.
Grattoir, éponge, eau...
Allez! C'est parti! Youpi! ça marche bien l'eau!
Et vas-y que je badigeonne, encore et encore mes murs...
Quant tout à coup, arrivée à l'encadrement de la porte; plouf, plouf et replouf et là... gggggrrrrrzzzzzz kkkkkkshshshshshshshshiiiiiii...
Oh! Mais qu'est-ce que c'est que ces étincelles sur la prise de courant? et ça fume? Et PAN! Plus de courant dans toute la maison...

Oups...

 

Mme. Bricolage, et son professionnalisme hors pair

Ma maman travaille dans un magasin de bricolage, et bien que loin d'être une experte en la matière j'ai eu la possibilité de travailler avec elle, un été, en job saisonnier.
J'étais en caisse, et comme une cliente m'avait reproché un jour de ne pas lui avoir signalé qu'un produit acheté chez nous était abîmé, j'ai voulu me rattraper avec un autre client qui passait en caisse avec un pinceau :

" Monsieur, je voudrais vous signaler que votre pinceau est tordu.

- Merci Mademoiselle ( grand sourire) mais c'est un pinceau pour les radiateurs, c'est fait exprès.

- ...

- Merci quand même, au revoir !

- ... au revoir Monsieur :-s "

Je crois que c'est à ce moment-là que j'ai arrêté de faire des commentaires sur les produits...

 

Vous en voulez encore ? Partagez votre astuce pour vous rebooster, et gagnez peut-être un des 5 exemplaires du "Kit corps de rêve des paresseuses" !

 

 

 

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00e54f10584c8834015432b045fb970c

Listed below are links to weblogs that reference And now ladies and gentlemen, les gagnantes !:

Commentaires

Quizz

  • Instagram x Les Paresseuses

     

    On adore les cookies, chez les Paresseuses. Mais pas uniquement ceux que l’on croit ;) En continuant votre navigation sur le Blog, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de mesurer notre audience et de faciliter le partage de contenus vers les réseaux sociaux. Plus d’infos par ici :)

C'est nouveau

Promotion