« septembre 2011 | Accueil | novembre 2011 »

21 notes de la période: octobre 2011

31 octobre 2011

Crudités au carré

 

 

Crudités


 

 

« 5 fruits et légumes par jour » dit l’équation santé. On multiplie par deux ses chances de profiter de leurs vitamines et de leurs minéraux en les avalant aussi en assaisonnements ! Trois recettes sorties de 265 trucs et astuces pour cuisiner léger, le dernier best-seller du géant Weight Watchers (éditions Marabout).

 

 

+ lire la suite

28 octobre 2011

Beauty victims ?

 

 

 

Réflexion de Paresseuse, après mon post sur la machine qui ferait rajeunir et maigrir... On a toutes été tentées un jour par ce genre d’appareil. Mais s’il faut payer ça + l’abonnement au club de gym pour la silhouette ferme + l’épilation en institut pour la peau douce + les rendez-vous chez le coiffeur pour les racines + ... Qu’est-ce qu’on crame comme temps et comme argent à se faire belles ! Mais pourquoi fait-on tout ça ? Pour nous ? Pour les hommes ? Pour les gens dans la rue ? Pour les filles dans la rue ? Par plaisir ? Par habitude ? Pour faire comme tout le monde ?

 

 

 

+ lire la suite

27 octobre 2011

365 trucs de paresseuses... non, 366 !

 

Almanach


 

En hiver, replonger sous la couette chaude et moelleuse après s’être levée faire pipi la nuit dans le froid

 

Se repasser en boucle Romain Duris et Vanessa Paradis dansant sur Dirty Dancing dans L’Arnacoeur

 

Retrouver sa vieille copine de lycée sur Facebook et tchatcher pendant des heures comme si on s’était vues la veille

 

+ lire la suite

26 octobre 2011

Bien sapée, mode d’emploi

 

 

 

A moins d’être farouchement anti-mode (ce qui est déjà une mode en soi...), difficile de ré-enfiler chaque hiver les mêmes vêtements bien chauds sans se demander s’ils s’inscrivent un minimum dans l’air du temps. Seulement, comprendre les tendances du moment peut parfois s’assimiler à un jeu de Mastermind (euh... je mets plutôt du rouge ou du bleu ?) Pour y voir plus clair, on a demandé à Alexandra Jubé de nous guider parmi les diktats de la saison. Chasseuse de tendances au bureau de style Nelly Rodi et responsable du blog maison, le NellyRodiLab, Alexandra observe à longueur d’année les looks et les habitudes de la planète entière pour traquer les mouvements de fond. Conversation en langage pro de vraie fashionista !

 

 

+ lire la suite

25 octobre 2011

Je chouchoute le karma de mon chez-moi

 

Purification


 

Quand les températures font la grimace et que la luminosité se met à bouder, on a tendance à réinvestir la maison : soudain, le jardin / le balcon / la terrasse du café du coin / les vitrines / le square, tous ces lieux outdoor prennent un visage quelque peu hostile. Mais est-ce qu’on a vraiment envie d’une grotte toute sombre dans laquelle aller hiberner ? Non. On fantasme plutôt sur une petite chaumière accueillante et souriante. Du coup, on est allées fouiller à nouveau dans Le cahier feng shui des paresseuses de Laurence Dujardin, dont on vous a déjà parlé là. La purification que propose l’auteur est un peu extrême, avec ses allures de rite vaudou mâtiné d’éléments zen... mais il y a plein d’idées à piquer dans la démarche pour déstresser (soi) et pour réénergiser (son chez-soi). Prête pour jouer les apprenties sorcières ?

 

 

+ lire la suite

24 octobre 2011

C’est les vacances ! (enfin, pour eux...)

 

 

 

Mais c’est qui ce bambin qui hurle « Maman ! T’as prévu quoi aujourd’hui ? » à l’heure où il est censé bûcher sur son bureau d’écolier ? Ah oui zut, on avait oublié : c’est un enfant en vacances. Zone A, zone B, zone C : en ce moment, pas moyen d’y échapper. Alors, comment les occuper ces pitchounets ? Les recommandations de Galex La Fée, paresseuse parisienne et blogueuse délicieuse, qui a toujours plus d’un tour dans son sac magique.

 

 

+ lire la suite

21 octobre 2011

Judo fashion

 

 

Judo


 

Surpraïse, lors de la dernière soirée du Club V.I.P des Paresseuses...  Alors qu’étaient sacrées super-Paresseuses des filles vraiment formidables (comme Dominique Bayle, cofondatrice de l’association Les Petits Princes, qui aide les enfants malades à exaucer leurs rêves, Julie Ferrez, la coach forme qui nous recadre avec son Programme Réhab’, ou Laurence Constant, créatrice du Poussette Café à Paris, dans lequel mamans et bambins aiment s’attarder en coeur), une bande de filles s’est lancée sur la piste en kimono de judo.

 

 

+ lire la suite

20 octobre 2011

Blogueuses, paresseuses... et croqueuses !

 

Concours 1

 

 

La gourmandise est-elle...

a) un vilain défaut

b) une gentille qualité ?

 

 

Pour les Paresseuses, c’est tranché : petit b ! La gourmandise, c’est comme la paresse, c’est une manière de savoir profiter de la vie, et pas que de ses macarons Ladurée : gourmande, celle qui croque son quotidien à peines dents, celle qui mord la peau de son chéri sous la couette, celle qui voudrait goûter son scrub à l’orange, celle qui est boulimique de livres, d’expos ou de films.

 

+ lire la suite

19 octobre 2011

Toute la musique que j’aimeuuu...

 

 

 

Vous avez remarqué que les nouvelles (les bonnes comme les mauvaises) passent toujours mieux en musique... Alors, quels sont les sons du moment pour aider les paresseuses à survivre contre le blues de l’automne ? Les réponses (inspirées !) de notre Panel.

 

 

+ lire la suite

18 octobre 2011

Je me souviens !

 

 

Skylab

 

 

 

Le Skylab, c’est un titre un peu opaque et pas spécialement attractif pour ce qui est, en réalité, le récit foufou et hilarant d’une réunion de famille en Bretagne. Il y a les grands-mères qui tricotent dans leur fauteuil, les parents qui s‘étripent en parlant de politique et les enfants qui font les quatre cent coups, tout ça entre deux averses, des repas qui n’en finissent pas et des virées à la plage. Un esprit Yves Robert période Un éléphant, ça trompe énormément plane sur ce cette comédie chorale réalisée par Julie Delpy, actrice et réalisatrice dont on aime le regard féministe (on en a d’ailleurs parlé à l’occasion de son précédent film, le nettement plus confidentiel La Comtesse), et qui réussit encore ici à évoquer la cause des femmes. Il faut dire que son Skylab se déroule en 1979, époque à laquelle il était de bon ton de brûler son soutien-gorge !

 

On sent que Julie Delpy a creusé au plus profond de sa mémoire pour le scénario, en tirant une sorte de Je me souviens à la manière de Georges Perec. Et c’est ce qui fait que le film est si jubilatoire, surtout pour celles qui, comme elle, ont connu, même de manière fugitive, ce moment de la fin des seventies. Parce qu’en le voyant, nous aussi, on se souvient de l’époque...

 

 

+ lire la suite

Quizz

  • Instagram x Les Paresseuses

     

    On adore les cookies, chez les Paresseuses. Mais pas uniquement ceux que l’on croit ;) En continuant votre navigation sur le Blog, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de mesurer notre audience et de faciliter le partage de contenus vers les réseaux sociaux. Plus d’infos par ici :)

C'est nouveau

Promotion