« On se redresse ! | Accueil | C'est bête qu'on soit pas déjà en janvier »

Nuts des donuts !

11.10.2011

 

 

 

Le donut, ce gâteau rond avec un trou au milieu (jouer à le porter en bague : trop fun...) et un glaçage on top (au chocolat, ou carrément rose flashy, ou avec des vermicelles : trop bon...), c’est rigolo, ça se dévore en moins de deux, mais le problème, c’est que cette spécialité ricaine ne se trouve pas à tous les coins de rue (allez savoir pourquoi, mais c’est moins fashion que le cupcake), et que quand on tombe dessus, on se demande parfois ce qu’il y a dedans (de l’huile, pour les faire frire ? du colorant, pour la décoration ?) Comme souvent, la solution consiste à sortir la bouteille d’huile de coude, à mettre la main à la pâte à gâteau : à faire ça soi-même.

 

 

 

Sauf que c’est plus facile à dire qu’à faire. La recette n’est pas plus compliquée qu’une pâte à crêpes... mais... Comment obtenir ce rond bien dessiné avec ce joli trou au milieu ? Banc d’essai.

 

 

 

Le donut à la friteuse Je contemple l’appareil une bonne dizaine de minutes en essayant de comprendre comment je pourrais obtenir une forme qui ressemble à quelque chose en plongeant ma pâte (plutôt liquide) dans l’huile. Et même si j’y arrivais, l’idée du donut cuit dans le graillon... bof ! 

 

 

Le donut à la poêle Le problème est le même : cette satanée pâte ne veut pas se tenir, elle coule comme un vieux camembert. J’arrive à fabriquer des donuts, mais en forme de cookies, tout raplalas, et un peu cramés d’un côté. Double bof !

 

 

Le donut au four J’achète un moule avec lequel je peux fabriquer six donuts d’un coup d’un seul. La forme est... parfaite ! Même si le format est un peu petit pour tenir la comparaison avec ceux des pros. Et puis en bouche, c’est un peu mastoc. La faute peut-être à ma levure : j’ai utilisé de la levure chimique, ça monte moins qu’avec la levure de boulanger...

 

 

Le donut à la machine Cette fois, j’investis dans une machine à donuts (je sais, je suis le genre de fille qui ne s’arrête jamais). C’est exactement comme un gaufrier, sauf que les moules ont la forme de donuts. Enfin, de mini donuts. Voire même de mini-mini donuts ! Cela dit, c’est mimi, et ça permet d’en fabriquer plein d’un coup pour bien varier les glaçages. Et puis même si la pâte coule, elle gonfle bien, et le résultat est assez aérien. Ça n’a pas grand chose à voir avec le donut qu’on voit dans les films américains (vous savez, le policier qui arrive au bureau avec son gobelet de café et sa boîte de donuts), mais ça fait quand même beaucoup d’effet auprès des copains !

 

 

Conclusion Le vrai de vrai donut ne se fabrique pas forcément à la maison. L’idéal serait peut-être d’aller aux States s’offrir un stage chez Dunkin’ Donuts !

 

 

 

En attendant, la recette de la pâte (pour le glaçage, laissez votre imagination parler, chocolat fondu, sucre glace délayé dans du citron, reste de crème à cupcakes... tout est permis !) Mélanger 130 g de cassonade + 30 g de beurre fondu + 3 oeufs + 260 g de farine + 250 ml de lait + 1 sachet de levure chimique + 1 sachet de sucre vanillé (ou une cuillère à café de cannelle). Y a plus qu’à !

 

 

 

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00e54f10584c883401543608f222970c

Listed below are links to weblogs that reference Nuts des donuts !:

Commentaires

Quizz

  • Instagram x Les Paresseuses

     

    On adore les cookies, chez les Paresseuses. Mais pas uniquement ceux que l’on croit ;) En continuant votre navigation sur le Blog, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de mesurer notre audience et de faciliter le partage de contenus vers les réseaux sociaux. Plus d’infos par ici :)

C'est nouveau

Promotion