« Le goûter, mais en V.O. | Accueil | Et la gagnante est ... »

Touchées !

29.11.2011

 

Intouchables


 

Vous le savez sûrement, parce que vous l’avez vu ou envisagez d’aller le voir : Intouchables, c’est le carton ciné de cette fin d’année, le film qui va faire rire et... rire au moins jusqu’à la Noël. Pourquoi ? Parce qu’il y a les acteurs, François Cluzet et Omar Sy, tous les deux très aimables et très aimés, très populaires auprès des Français, parce qu’il y a les deux réalisateurs, dont le goût de la satire s’est déjà aiguisé sur les colonies de vacances, avec Ces jours heureux, et les hypocrisies familiales, avec Tellement proches. Mais aussi parce que, comme l’avait déjà fait Neuilly ta mère !, un autre méga succès, le film fait s’entrechoquer deux classes sociales qui ne se fréquentent pas d’ordinaire : un richissime aristocrate enfermé dans son hôtel particulier, et un jeune des cités fraîchement sorti de prison. Et enfin parce qu’il ose faire s’esclaffer bruyamment des salles entières sur un sujet qui porte en général à pleurer dans les chaumières : les handicapés.

 

 

 

Et c’est ça qui nous intéresse maintenant, ce sujet a priori moins Paresseuses que la cuisine, les régimes ou le make-up, mais qui pourtant nous concerne autant, tout comme le don du sang, la faillite de l’école ou le drame des SDF, dont on a également parlé sur ce blog. Parce que quand même, on connaît toutes, par exemple, un garçon cloué en fauteuil roulant parce qu’il a fait la bêtise de plonger dans la mer alors qu’il n’y avait que vingt centimètres d’eau, ou un enfant dont le cerveau a manqué d’oxygène au moment de l’accouchement et qui se retrouve pour la vie avec les facultés physiques et mentales d’un bébé de trois mois... Et on a toutes remarqué, parce qu’on le voit autour de nous, à quel point se déplacer en fauteuil roulant dans la ville est une galère sans nom (Les transports en commun ? On oublie. La petite marche à l’entrée d’une boutique ? Trop sympa.) On a toutes lu aussi que tous les enfants handicapés n’étaient pas scolarisés comme les autres, par la faute de ces coupes budgétaires qui n’en finissent plus de pénaliser les plus faibles (en l’occurrence en supprimant les AVS, Auxiliaires de Vie Scolaire).

 

 

Dans Intouchables, le héros joué par François Cluzet est devenu paraplégique suite à un accident de parapente, et son aide à domicile, joué par Omar Sy, refuse de s’apitoyer sur lui. Il faut voir la manière dont il s’offusque de devoir lui enfiler des bas de contention, ou qu’il lui sort méchamment la vanne du « Pas de bras, pas de chocolat ». Parce qu’à la question « Faut-il en rire ou en pleurer ? », le film a choisi le parti d’en rire, et le public applaudit. Lèvera-t-il pour autant le tabou sur un thème dont, 1, on n’aime pas trop parler, et 2, si on est vraiment forcé, on préfère le faire avec compassion ? Qu’est-ce que vous en pensez, vous, les Paresseuses, c’est un sujet qui vous parle, ou pas ? Et cet Intouchables qui choisit de ne pas traiter les handicapés avec des pincettes : shocking ou juste funny ?

 

 

 

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00e54f10584c88340154378ac36b970c

Listed below are links to weblogs that reference Touchées !:

Commentaires

Quizz

  • Instagram x Les Paresseuses

     

    On adore les cookies, chez les Paresseuses. Mais pas uniquement ceux que l’on croit ;) En continuant votre navigation sur le Blog, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de mesurer notre audience et de faciliter le partage de contenus vers les réseaux sociaux. Plus d’infos par ici :)

C'est nouveau

Promotion