« J’ai testé… le livre mini mini | Accueil | Encore plus de femmes, et plus de Paresseuses ! »

Petite soeur, grande dame

8.03.2012

 

 

 

On essaie souvent de rendre hommage, sur ce blog, aux grandes dames, qu’il s’agisse de nos mamans, de nos mamies, de nos copines, ou de personnalités exceptionnelles comme celles qui rejoignent régulièrement le Club des Very Important Paresseuses et qui peuvent être chercheuses, sportives, grands reporters, humoristes, chirurgiennes... Et pas seulement des jours comme aujourd’hui (c’est la Journée de la Femme, on aurait le droit de nager en plein « ego trip » !)

 

 

 

Mais c’est à cette date symbolique malgré tout que l’on a eu envie de publier la lettre d’une lectrice, Pauline (on l’adore, à la rédaction, parce qu’elle est toujours la prem’s le matin à nous laisser son petit commentaire, qui nous fait du bien pour toute la journée). Elle a eu envie de clamer haut et fort son amour pour une femme qui, « malgré son âge (peu avancé !), sa petite taille (1m63, ok ça reste raisonnable mais bon !), a ce charisme des grandes » : sa soeur.

 

 

C’est vrai, ça, pourquoi n’a-t-on encore jamais parlé, ici, des soeurettes, celles avec lesquelles on a partagé des lits superposés, des fringues qu’on n’a jamais rendues, des coups de coeur et des coups de gueule ? Il était temps de réparer cet oubli. Alors, merci à Pauline... et à vous de compléter sa vision de la complicité entre soeurs (pardon, entre grandes dames) dans les commentaires !

 

 

 

« J'avais six ans lorsqu'elle a débarqué dans ma vie.

Hum... c'était plutôt sympa d'avoir une poupée articulée plus vrai que nature !

J'ai longtemps joué avec elle, joué à la grande sœur !

 

Elle a grandi, son caractère s'est affiné et affirmé !

J'étais très précieuse, elle était brut de décoffrage.

Je ne courais pas de peur de me décoiffer, elle passait ses récréations à défier les garçons en courant plus vite qu'eux.

Ma robe et mes chaussures restaient impeccables, elle rentrait la robe tachée et les chaussures crottées.

J'étais prudente, elle était casse-cou.

Je n'avais pas une égratignure, elle était couverte de bleus et d'écorchures.

Je bavardais avec mes camarades, elle grimpait aux arbres avec les garçons.

Malgré tout nous aimions jouer ensemble, à la maison, dans la chambre que nous partagions.

 

Puis j'ai grandi et l'écart d'âge s'est fait plus gênant.

J'étais la grande, elle la petite. 

Nous n'avions plus les mêmes centres d'intérêt.

Alors elle écoutait à la dérobée mes discussions existentielles sur les garçons, les flirts,... Elle suivait ma vie d'ado !

 

Ce fut son tour de vivre son adolescence... 

Une adolescence qui manquait cruellement de légèreté, et qui était marquée par des non-dits, de la souffrance... Et cette merveilleuse faculté que ma sœur a de se protéger en formant tout autour d'elle une carapace infranchissable.

Nous ne nous comprenions plus. 

Notre souffrance mutuelle n'a pas suffi à nous rapprocher. Nous nous éloignions de jour en jour. Nous devenions des étrangères l'une pour l'autre.

Nous ne nous sommes plus vues pendant de très longs mois, s'envoyant un message ici ou là... rien de plus.

 

Puis l'année de mes 27 ans, d'événements en rebondissements, nous nous sommes revues, timidement.

Puis indéniablement.

Nous redécouvrant nous avons retrouvé notre complicité, nos rigolades, notre langage, nos surnoms, nos souvenirs...

 

Aujourd'hui ma sœur, qui me surnomme Boudinot (référence à mon cuissot dodu !!!) vient de fêter ses 25 ans. 

Elle fait plus confiance aux animaux qu'aux êtres humains, aime les têtes de mort tout en restant féminine, se damne pour du chocolat, a arrêté de grimper aux arbres, vénère les chevaux, a du fil à retordre avec ses cheveux bouclés, ne parle pas de choses trop profondes et intimes, aime la bière, ne dévoile rien de trop personnel, se déhanche à vous rendre jalouse, déteste les coiffeurs...

Bref... Elle est ma petite sœur et pourtant elle me fascine comme toutes ces grandes dames, et je suis fière d'être redevenue son Boudinot ! »

 

Pauline

 

 

 

 

 

 

 

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00e54f10584c8834016763893a7e970b

Listed below are links to weblogs that reference Petite soeur, grande dame:

Commentaires

Quizz

  • Instagram x Les Paresseuses

     

    On adore les cookies, chez les Paresseuses. Mais pas uniquement ceux que l’on croit ;) En continuant votre navigation sur le Blog, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de mesurer notre audience et de faciliter le partage de contenus vers les réseaux sociaux. Plus d’infos par ici :)

C'est nouveau

Promotion