« My beautiful bijoux | Accueil | 10 conseils pour chouchouter ses pieds-pieds »

Ma (vraie ?) vie à... Bruxelles

13.04.2012

 

 

Bruxelles

 


 

Saviez-vous que la communauté des Paresseuses comptait de nombreuses addicts en Belgique ? Pour l’anecdote, c’est là qu’ont été créées, en 1949, les éditions Marabout (qui éditent les Paresseuses), avant qu’elles ne soient rachetées en 1983 par le Français Hachette... C’est donc une longue histoire de complicité et de fidélité de part et d’autre de la frontière franco-belge !

 

 

Aujourd’hui, Audrey nous raconte son week-end « crazylicious », comme elle dit, et totalement fantasmé (heureusement !), de « véritable Bruxelloise de Bruxelles ». Un programme très très très alléchant... à condition d’avoir trois kilos à prendre. Et comme Bruxelles n’est qu’à 1h22 en Thalys au départ de Paris, et encore moins si l’on part de plus à l’Est... le Blog des Paresseuses reviendra très vite dans la capitale belge pour de nouvelles adresses ! (Juste le temps de perdre tous ces bourrelets accumulés rien qu’à la lecture de ce post, et on repart).

 

 

 

 

 

« Ce matin, après avoir passé une nuit câline et coquine chez Odette en Ville, un petit hôtel situé non loin de la place du Châtelain, je décide d’aller me remplir le bidou avant de découvrir Bruxelles et ses curiosités. Direction Le Café de la Presse, un endroit absolument parfait pour les gourmandes comme moi. Non seulement la déco est top mais en plus les pâtisseries sont à tomber. Pour accompagner mon petit-déjeuner, je prends un énorme jus de fruit pressé à la minute et un café latte à la mousse de lait divine. Trop bien installée dans ce petit fauteuil vintage, je ne vois pas le temps passer. Il faut qu’on s’active, on a encore quelques adresses sympas à dénicher.

 

 

Fini de manger, place aux emplettes ! Le samedi, c’est virée shopping garantie. Bruxelles regorge d’adresses à la pointe de la mode. Entre Smets, Luc Duchêne, Foxhole, Francis Ferrent, Cashmere Cotton et Soie, Icon et Kelly, je ne sais plus au donner de la tête ! Résultat, mon portefeuille est raplapla et mon look assuré ! Pas grave, je rentabiliserai mes nouveaux « outfits » en sortant ce soir. Le dernier magasin se trouve dans le quartier Brugmann, un endroit top où il ne manque rien pour satisfaire ses envies déco, mode ou les petites faims ! Ça tombe bien, je ferais bien une petite pause. Ces essayages m’ont exténuée. Je décide de prendre un thé et un petit gâteau chez Gaudron pour me remettre d’aplomb.

 

 

La journée file et je décide d’aller faire quelques emplettes gourmandes chez Wittamer, une pâtisserie où l’on peut également déguster un délicieux chocolat chaud en profitant de la magnifique vue qui donne sur la place du Sablon : une adresse incontournable à Bruxelles. Leurs glaces maisons sont également top top top ! Passage obligé chez Dandoy, l’une des plus vieilles maisons de la ville. La recette de leur spéculoos est unique. Tant que je suis au Sablon, j’en profite pour remplir mon sac de chocolats tout droit venus de véritables maisons belges. Godiva et Marcolini sont de loin mes chocolatiers favoris.

 

 

Avant le déjeuner, je passe faire le plein de thé chez Comptoir Florian. Ils ne manqueront pas de vous faire une petite leçon sur le thé et la façon de le préparer. Si vous êtes fatiguées les filles, n’hésitez pas à vous asseoir dans leur petit salon pour déguster une boisson chaude et un morceau de gâteau maison. Mon ventre fait un bruit monstre, je crois que j’ai déjà faim. Allons déjeuner place Sainte Catherine chez Mer du Nord, un poissonnier qui, dès l’arrivée des beaux jours, fait aussi office de restaurant. Les plats dans le style tapas sont très variés et succulents. Si on aime le poisson, c’est un endroit incontournable !

 

 

Après cette petite escapade gourmande, place à un peu de culture ! Bruxelles regorge de galeries d’art arty mais sans chichi. Artemptation est « the place to be » si on veut découvrir des talents aux idées bien trempées et des objets uniques et amusants. Je vous préviens, on ne part pas de là sans succomber à la tentation ! Pour les plus pointus, Meesen De Clerq, Alice, Aliceday, Baronian Fancey, Xavier Hufkens, Nathalie Obadia et Rodolphe Janssen offrent des expos toujours à la pointe de l’art contemporain. Qui a dit que l’art n’était pas accessible à tous ?

 

 

Ces escapades culturelles m’ont épuisée. Il est temps de recharger mes batteries avant ma petite virée nocturne. Direction le magnifique Hôtel Amigo, un endroit intemporel qui borde la Grand Place de Bruxelles. Je décide de siroter un véritable chocolat chaud made in Bruxelles dans le petit salon qui a déjà accueilli une multitude d’artistes venus du monde entier. Les plus fofolles d’entre nous se laisseront facilement tenter par une petite coupe de champagne accompagnée de quelques bons chis salés.

 

 

Il commence à se faire tard. Je dois encore me rendre absolument chic & sexy pour ce soir ! Retour à l’hôtel où, grâce aux conseils des Paresseuses, il ne me faut pas plus d’une heure pour me rendre jolie à croquer. Ce soir, je décide d’aller prendre un apéro non loin de mon hôtel dans un petit restaurant et bar à vin tenu par Quentin, qui s’y connaît super bien en œnologie. Sous ses bons conseils, on se laisse tenter par un petit assortiment de tapenades et autres délices qui accompagnent divinement nos verres de vins. Ce qu’il y a de bien Chez Quentin c’est qu’il te fera toujours goûter un vin si tu n’es pas certaine de ton choix ! Et bien oui, il est top Quentin ! Et je ne vous parle même pas de ses petits plats toujours plus originaux les uns que les autres.

 

 

Après cette joyeuse petite halte, nous filons chez Les Fils à Maman, un restaurant dans l’air du temps mais qui n’a pas oublié que la tradition était la recette finalement. Au menu, une déco chaleureusement enfantine et des plats régressifs tels que des cocottes comme maman les faisait ou des Fish & Chips mais pas surgelés. Et en plus, l’adition c’est avec des bonbons et un grand sourire qu’elle arrive.

 

 

Après un retour vers nos années Barbie et Lego, nous allons prendre un petit verre Chez Franz pour déguster un Mojito. Histoire de se mettre en forme avant de nous déhancher toute la nuit, nous passons par ce nouveau bar à la déco rétro, Mr Wong. Les rencontres se font à gogo sous le tempo d’une musique tendance et sélective. Il est déjà une 1h30 du matin ! A ce qu’il paraît, c’est l’heure parfaite pour aller danser aux Jeux d’Hiver, une boîte select nichée dans le bois de la Cambre. J’ai mal aux pieds et l’une de mes amies dort à moitié dans le fauteuil du fond. Je crois qu’il est temps d’aller rejoindre mon lit douillet.

 

 

On est déjà Dimanche, il est 12h, l’heure du brunch au pays d’Hergé. Je fonce place Brugmann, au Balmoral, un endroit à la déco 50’s et à la carte résolument américaine. J’adore ! J’hésite entre le hamburger ou les pancakes ! Bon, je prends un milk shake à la fraise, et un club sandwich avec des frites. Hmmmmm, je viens d’expérimenter un orgasme culinaire ! En plus, la patronne et les petites serveuses sont adorables.

 

 

Ce n’est pas parce qu’on est dimanche qu’il faut se vautrer dans un fauteuil et ne rien faire non plus ! On est paresseuse, oui, mais curieuse aussi ! Partons faire un petit tour dans le coin des antiquaires, rue Haute et rue Blaes pour aller chiner quelques objets rigolos. Si vous avez encore faim, une petite halte s’impose à La Cantine, un restaurant qui propose des plats typiquement belges et des bonnes bières bien de chez nous. Je ne vous ai pas dit que serait un week-end diététique non plus, que je sache ! Si vous voulez suivre un régime, ce n’est pas à Bruxelles qu’il faut aller. Parce que croyez-moi, on se laisse tenter à tous les coins de rue. Le quartier des marolles est un endroit typiquement bruxellois où l’on ne peut que rencontrer des personnages hauts en couleur. Souvenirs garanti !

 

 

Si vous êtes un peu raplapla à cause de votre soirée d’hier, je vous conseille d’aller vous détendre chez Filigranes, une immense librairie qui propose souvent des concerts de piano le dimanche après-midi. Quoi de plus relaxant ? N’hésitez pas à bouquiner à votre aise avant de choisir le livre avec lequel vous partirez… Si, si, vous partirez avec un livre à la main. Le problème avec ce genre de magasin, c’est que ça fait toujours un peu mal au portefeuille. Si vous préférez les librairies plus intimistes, il y a le même magasin mais en tout petit dans le quartier de la place Brugmann.

 

 

Avant de se lancer vers la visite d’un musée, je propose d’aller prendre un petit thé au Potemkine. C’est un endroit magnifique qui propose également des petits concerts de piano le dimanche. Leurs thés sont succulents et leurs pâtisseries…trop tentantes !

 

 

Bon maintenant, plus d’excuse, on est en pleine forme pour aller à la découverte d’un peu de culture Made in Brussels ! Le Musée Magritte est l’endroit incontournable à Bruxelles, mais le MIM vaut le détour si on est de passage. Rien que l’architecture mérite un petit coup d’œil ! Et bon, ce n’est pas pour parler de nourriture de nouveau, mais le Musée des Instruments de Musique propose également des brunchs gargantuesques. Si vous n’êtes pas trop d’humeur à traverser des musées, il y a toujours le Musée de la Bande Dessinée qui est divertissant et chouette à la fois, si on est avec nos marmots. Bref, c’est un peu plus léger et certainement très amusant.

 

 

La journée touche à sa fin mais le week-end n’est pas encore terminé. Je propose de faire un petit stop au Café Belga, histoire de profiter de la vue sur les étangs d’Ixelles. Avant de retourner à l’hôtel pour me prélasser dans un petit bain reposant et revigorant, je fais un saut chez Yasushi Sasaki, un chef pâtissier japonais (non, ils ne font pas que des sushis !) qui a tout compris à la gourmandise. C’est vrai que son magasin est excentré, mais on ne peut pas quitter la ville sans goûter à l’une de ses pâtisseries aussi jolies que délicieuses. On a encore le temps d’aller au Pixel, un petit bar du quartier du Sablon, pour prendre un apéritif. Une sélection pointue de vins est proposée chaque jour et une variété de petites choses à grignoter ne manque pas de garnir le menu. Entre les petites quiches maisons et l’assiette italienne, mon cœur balance toujours !

 

 

Ce qu’il y a de bien à Bruxelles, c’est que le dimanche n’est pas un jour morne et plat. De nombreux magasins et restaurants restent ouverts ce jour-là. Pour ce soir, j’ai réservé au Variétés, un restaurant de la place Flagey, à la déco très typique. Le plat par excellence à déguster là-bas est le poulet, frites, compote. Croyez-moi, il est à se damner ! Si on est encore en forme, on peut toujours aller prendre un dernier verre au Bar du Marché, qui se trouve juste en face. Le dimanche, c’est plus calme que le samedi soir, mais c’est très relaxant. Souvent, il y a des jazzettes, le dimanche, de 17h à 19h.

 

 

On a toujours envie de découvrir plein d’autres adresses encore, mais disons-nous que ce n’est qu’une excuse parmi tant d’autres pour revenir visiter cette petite ville européenne.

 

Audrey »

 

 

 

Pour les curieuses,

voici d’autres adresses à noter dans son carnet de route :

 

 

Quand on a faim… souvent !

Toucan sur mer (ouvert le dimanche), Toucan Brasserie (ouvert le dimanche), Le Diptyque (plus chic), Yamato (pour leurs Ramen et leurs Gyoza), Le Samouraï (un resto japonais plus chérot), Indochine (un resto asiatique qui vaut le détour), n°7 (le restaurant italien qui nous charme), Gusto (un Italien toujours plein à craquer), Fornostar (des pizzas différentes), La Crèche des artistes (un petit Italien qui fait mal au portefeuille mais tellement de bien à notre bidon), La meilleure jeunesse (rien que pour la déco !), Le Perroquet (des pitas et salades dans une déco art nouveau), Sale Pepe Rosmarino (faut réserver !)

 

 

Quand on a soif… Une excuse pour papoter entre filles !

L’étiquette (belle sélection de vins), Café al dente (restaurant et bar à dégustations), Winery (un bon bar à vin plein à craquer le mercredi soir), Le Belga Queen (une ancienne banque qu’il faut voir), Mappa Mundo (un bar du quartier Saint Géry)

 

 

Quand on a envie de bouger son body…

Madame moustache (un bar/boîte décalé)

 

 

Bed time !

Vintage (on peut aussi y prendre un apéro), Dominicains (chouette pour prendre le thé), Warwick Barsey Hotel (chaleureux), White Hotel (trendy), Manos (beau restaurant) & Be Manos, le Sofitel (pour y prendre un verre tôt le soir ou aller danser plus tard), le Pantone hôtel, le Windsor grand place (la déco des chambres est très couture)

 

 

Autres Musées à visiter… Pour les plus geek d’entre nous

Bozar (à la pointe & très beau shop), le Musée d’Ixelles (petit et charmant), les Musées Royaux des Beaux-arts (restaurant belge à tomber), le Musée & Jardin van Buuren (de l’art et de la beauté à l’infini)

 

 

 

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00e54f10584c88340168e9d0e835970c

Listed below are links to weblogs that reference Ma (vraie ?) vie à... Bruxelles:

Commentaires

Quizz

  • Instagram x Les Paresseuses

     

    On adore les cookies, chez les Paresseuses. Mais pas uniquement ceux que l’on croit ;) En continuant votre navigation sur le Blog, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de mesurer notre audience et de faciliter le partage de contenus vers les réseaux sociaux. Plus d’infos par ici :)

C'est nouveau

Promotion