« Gossips girls | Accueil | Grand plongeon à Roubaix »

Ma vraie vie à... Montréal

4.05.2012

 

 

 

 

Tabernacle, on va parler de tarte aux « pacanes » (= noix de pécan), de « poutine » et de sirop d’érable ? Pas vraiment. Exilée volontaire, Lucile a plutôt choisi d’évoquer pour nous un mouvement de grogne estudiantine qui gronde, et illustre un malaise allant bien au-delà des frontières du Canada : tous les étudiants, les jeunes, et même les moins jeunes, du monde entier, peuvent s’y retrouver. A deux doigts d’élire un (nouveau ?) Président, les Paresseuses frenchies se laisseront émouvoir par ce témoignage fort. Merci Lucile !

 

 

 

 

 

« Calice ... Le Canada est bien plus fort que je ne pensais ! Voici un peu plus de six moi que je découvre le Canada, son rythme de vie, sa culture et sa population.

 

Etudiante dans une des deux universités francophones de Montréal, je m’aperçois que pour environ 800 euros par an, je peux suivre une formation complète et presque personnalisée. Et oui, j’étudie les marionnettes et ici, ma cohorte est formée de douze personnes plus ou moins professionnelles, venant d’univers divers, et nous avons des cours pratiques (oui oui pratiques... pas «théorico-pratiques» comme en France, à cinquante dans une salle de vingt pour faire des échauffements de théâtre).

 

C’est un des bijoux de ce pays : offrir le meilleur aux personnes motivées, pousser au maximum et donner le moyen à chacun d’aller le plus loin possible (en fonction de ses envies et de ses attentes). Le Canada fait confiance à chacun et ouvre ses bras aux personnes qui le désirent. Mais lorsque tu t’engages, tu dois prouver que tu le veux réellement ! Quoi de mieux que de se lancer dans les plus folles aventures !

 

 

Découvertes de sublimes paysages, du plaisir magnifique du sirop d’érable, rencontre de personnes généreuses, accessibles, drôles et cultivées ... tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ? Bien entendu, cette histoire est bien trop belle pour être vraie. Oui Montréal est fantastique, oui le Canada est un pays qui semble merveilleux mais, le gouvernement n’est pas réellement en accord avec tout ceci.

 

En effet, les hommes d’état ont décidé d’augmenter le frais de scolarité afin de rembourser la dette (vous savez, le gros trou que tout le monde vit en ce moment et qui pénalise un peu partout l’éducation et la santé). Les étudiants canadiens, qui s’endettent déjà afin de payer leurs études, devront débourser 75% de plus en frais de scolarité, sans aucune amélioration des conditions d’enseignement. Non non, c’est simplement pour rembourser la dette.

 

Du coup, voilà 12 semaines qu’ils se battent, 12 semaines qui sont en grève afin de demander à la ministre de l’éducation Line Beauchamp de les écouter et de trouver une solution ensemble. Ce mouvement totalement pacifiste a commencé avec des étudiants qui ont mis un petit carré rouge de tissu sur leurs habits. Le mouvement a pris de l’ampleur et aujourd’hui, les balcons sont ornés de ces gros carrés rouges, les parents, les enseignants, les cadres, les travailleurs ont presque tous ce petit carré sur leurs vêtements, sur les sacs, en boucle d’oreilles... Des manifestations pacifistes et originales ont lieu chaque jour : dans le métro, des hommes et des femmes en rouge parcourent les wagons silencieusement juste pour marquer visuellement le combat, des ateliers de gumboots et de fabrications de marionnettes géantes sont organisés à l’université afin d’embellir les manifestations et de rassembler ceux qui veulent participer. Et les étudiants ne sont plus seuls, non. Aujourd’hui, 250 000 personnes minimum descendent dans la rue afin de soutenir la cause étudiante. Un ras-le-bol général se développe de plus en plus.

 

Aujourd’hui, la France et d’autres pays de l’Europe commencent à en parler. Pourquoi? Parce que des violences commencent à arriver. Mais je vous jure qu’elles ne sont provoquées que par la police, et dailleurs, des manifestations anti-violence policière sont aussi organisées une fois par semaine environ. Pour avoir fait une grande majorité des manifestations françaises, je peux dire que le mouvement canadien est plus que pacifiste ! La police s’acharne sur les jeunes sans réelles raisons, en dehors de les pousser à arrêter leur mouvement.

 

 

Nous sommes sans cours depuis le mois de janvier, mais surtout sans moyen de contrer un gouvernement qui fait la sourde oreille juste pour des histoires d’argent. Je tenais à écrire ces mots afin de prévenir la population française que les Québécois se battent pour une cause noble et de façon pacifiste. Comme dans beaucoup de pays, les jeunes et les moins jeunes essaient de faire entendre leur voix, leurs idées et leurs rêves, mais personne ne leur ouvre les bras comme eux le font en général à n’importe qui. La confiance que je connais au Canada ne semble pas exister chez les politiques, et là, je parle d’un point de vue mondial. Ici, nous essayons de faire un printemps érable, mais ne devrait-on pas essayer de commencer un printemps mondial ?

 

Ne laissons pas ces petits combats dans l’ombre, car il me semble que ces problèmes se retrouvent un peu partout. » 

 

 

 

 

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00e54f10584c88340168eb171e13970c

Listed below are links to weblogs that reference Ma vraie vie à... Montréal:

Commentaires

Quizz

  • Instagram x Les Paresseuses

     

    On adore les cookies, chez les Paresseuses. Mais pas uniquement ceux que l’on croit ;) En continuant votre navigation sur le Blog, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de mesurer notre audience et de faciliter le partage de contenus vers les réseaux sociaux. Plus d’infos par ici :)

C'est nouveau

Promotion