« 25 plaisirs de l’été | Accueil | Canon ? Ca-non ! »

Un week-end à... Saint-Malo

22.06.2012

 

 

 

 

Aujourd’hui, votre blogueuse cède la parole à Laure et Marion...

 

 

 

« Nous sommes deux paresseuses parisiennes de 22 et 23 ans, et quand on aura des jobs tellement de rêve qu’on sera imposables à l’ISF, nous achèterons un immense loft (de rêve aussi) à Saint-Malo. Nous avons découvert la ville corsaire séparément dans nos jeunes années pendant les vacances familiales, puis ensemble lors de nos escapades étudiantes, et nous en sommes tombées raides dingues, nous voulions donc vous faire partager quelques-unes de nos bonnes adresses malouines !

 

Mais parlons un peu d’abord de ce qui nous plaît à Saint Malo…

 

 

 

A 3h de TGV de Paris, cette ville bien bretonne a un charme fou. Déjà, il y a le concept d’intra-muros. Une fois qu’on a accepté à contrecoeur de laisser un bras dans les horodateurs, on réalise qu’il n’y a rien de plus plaisant qu’une ville (presque) sans voitures. Bien à l’abri derrière les remparts qui donnent un peu l’impression de pénétrer dans une forteresse imprenable recélant des trésors cachés, on découvre un réseau de petites rues étroites et pavées, très animées et commerçantes, et des bâtiments à l’architecture remarquablement conservée.

 

L’intra-muros, c’est petit, mais puissant. Une fois qu’on a compris le nombre de portes qui permettent de rentrer dans la ville et les deux grandes rues majeures qui la traversent de part en part, on peut y vagabonder des heures sans peur de se perdre. Pour prendre un peu de hauteur, on emprunte un des escaliers et on se retrouve sur les remparts, pour une balade qui vaut le détour. Ça permet aussi de repérer rapidement les plages où aller faire trempette dès que la fameuse brume de mer se sera dissipée. Comme on dit souvent en Bretagne, le soleil brillera toujours au moins une fois dans la journée (bon, parfois il ne faut pas être trop tatillonne sur le concept d’ensoleillement. S’il pleut toute une journée sauf un quart d’heure, le contrat est rempli !) Et c’est pas un miracle ça, ces plages littéralement adossées aux remparts ? On peut passer en trois minutes du shopping rue de Dinan à la plage du Bon Secours. On laisse tomber ses achats et ses soucis sur le sable breton (hautes vertus curatives brevetées), on retrousse son jean et on fonce mettre les pieds dans l’eau. Inspirez, expirez : la mer, il n’y a que a de vrai.

 

Une fois qu’on est séchées, bronzées, enivrées d’air marin, que le paquet de galettes bretonnes est terminé et que la faim se fait sentir (l’air marin, ça creuse), on s’arrache de la plage (pas de panique, elle sera toujours là demain) et on part dîner dans une des très bonnes adresses de Saint Malo. On en a listé quelques-unes, il y en a bien d’autres, cette ville regorge de tentations… Le credo de la paresseuse malouine ? Aime ce que tu manges et manges ce que tu aimes, aka on mange ce qui nous plaît et surtout on en profite à fond !

 

Enfin, bien qu’enclavée derrière ses remparts bien costauds, Saint-Malo est au carrefour de tout ce qu’il faut faire en Bretagne : Dinan, Dinard, Cancale, le Mont-Saint-Michel, Rennes, et même l’Angleterre (vous en saurez plus un peu plus bas). Allez-y, vous ne le regretterez pas, vous en reviendrez iodées et heureuses, et vous aussi vous pourrez dire : Saint-Malo, I love you ! A suivre, nos quelques adresses coup de cœur (liste à compléter de vos trouvailles !)

 

 

 

Prendre l’air (du large)

 

 

Les navettes de la Compagnie Corsaire : en 15 minutes de bateau, vous êtes à Dinard (sa plage, ses plagistes, ses falaises, son marché), rien que de tel que les embruns et l’air marin pour tout oublier et avoir bonne mine.

 Pour préparer sa visite, c’est ici !

 

 

Partir au pays de Kate pour la journée : l’Angleterre, c’est la porte à côté ! 1h15 de ferry (de luxe) pour rallier Jersey ou Guernesey, au départ de Saint-Malo. Et arrivée là-bas, vous avez gagné une heure (décalage horaire, on suit un peu les filles).

 Pour préparer sa visite, c’est ici !

 

 

Le Grand Bé : pour se taper un petit trip Mont-Saint-Michel : île//marées//angoisse ancestrale, en beaucoup moins fatigant ! Ce petit îlot pentu permet aussi de se la jouer arty littéraire, le grand Chateaubriand, natif de Saint-Malo, y étant enterré. Rarement sépulture aura eu si belle vue !

 

 

 

Se dé-la-sser

 

 

On vous propose la version intérieure et la version extérieure, la version gratuite et la version pas tout à fait gratuite…

 

 

La version extérieure et gratuite : la plage du Bon Secours, évoquée plus haut. Piscine d’eau de mer pour se baigner même à marée basse, vue sur le Grand Bé, les remparts, moins de 500 mètres jusqu’à la boulangerie la plus proche. Parfaite pour paresser sur le sable all day long…

 

 

La version intérieure et pas tout à fait gratuite : Les Thermes Marins de Saint Malo, pour un break thalassothérapique de rêve.  Court ou long séjour, vous avez le choix entre différents thèmes : spa, bien-être, minceur, tonicité, jeune maman, etc. Pour l’hébergement, le Grand Hôtel des Thermes est tout indiqué !

Les Thermes Marins de Saint-Malo

Grande Plage du Sillon - 100 Bd Hébert - 35400 Saint-Malo 02 99 40 75 00

Pour préparer sa visite, c’est ici ! 

 

 

 

Se régaler

 

 

Crêperie La Brigantine (s’il fallait n’en choisir qu’une) : carte qui regroupe les classiques et les inventives, salle et accueil chaleureux, mention spéciale pour la délicieuse galette à l’andouillette de Guéméné (et c’est une récente convertie à l’andouillette qui vous le dit). 

13 rue de Dinan (intramuros)

02 99 56 82 82 / Site officiel ici

 

 

Conserverie La Belle Iloise : rillettes de maquereau, crème de sardine, et autres soupes de poissons, le tout dans de jolies boîtes colorées, une adresse renommée et parfaite pour ressortir un peu de Saint Malo à chaque apéritif ! Dégustation gratuite d’un produit différent chaque jour de la semaine.

 4 rue Porcon de la Barbinais (intramuros)

 

 

Les boulangeries de la Rue Porcon de la Barbinais : on n’a pas retrouvé leurs noms, mais elles sont dans la même rue en pente que la Conserverie et la Maison de la presse, l’une en face de l’autre. Celle de droite vous fera découvrir le Kéry pomme breton (sablé à la pomme chaude), et celle de gauche le Kouign aman au Nutella. Des questions ?

 

 

Tanpopo : une escale obligatoire pour toutes les foodistas. Une autre façon de découvrir le Japon, bento le midi, promenade de 7 plats le soir, le menu change tous les mois et tout n’est que délicatesse et saveurs saisonnières. Une cuisine d’artistes !

 5 place de la Poissonnerie (réservation recommandée)

 

 

Bergamote : un salon de thé aux inspirations british,  des scones  à se damner !

 3 place Jean-de-Chatillon

 

 

Les Entrepôts Epices-Roellinger : une maison gustativo-responsable pour tous ceux qui s’intéressent aux épices et ont déjà succombé aux charmes de la vanille vu par le maître Roellinger.

 12 rue Saint Vincent

 

 

Le Benetin : après avoir arpenté les rochers sculptés de Rotheneuf, curiosité locale, on remonte s’installer sur la vaste terrasse de ce restaurant magnifique, aux lignes contemporaine, tout en bois et verre. Cuisine goûteuse et harmonieuse, les produits locaux sont mis en avant par le chef Arnaud Beruel.

 Les Rochers Sculptés – Rothéneuf

 

 

 

Shopper

 

 

Cache-cache : t-shirts imprimés funky, blouses preppy, robes girly, petits prix !

 11 rue Saint-Vincent (intramuros)

 

 

Nanna Bazar My little concept store : une adresse colorée, une jolie sélection de marques confidentielles, tout est à croquer : bijoux, accessoires, déco. On y trouve également tout ce qu’il faut pour un cadeau de naissance.

 2 rue Sainte Barbe (intramuros) / Site officiel ici

 

 

Librairie L’Odyssée : ne soyez pas effrayés, elle se trouve dans une rue coquine de la ville mais recèle de trésors. Le rayon jeunesse est super pour occuper les petits bouts les jours de pluie, le rayon BD se défend (vous vous trouvez dans la ville de « Quai des bulles ») et les conseils de lecture sont dispensés avec discrétion et gentillesse ! Un havre de paix.

 4 rue du Puits aux Braies (Intra-Muros)

 

 

 

Evènements 

 

St-Malo est n’est pas qu’une ville estivale ! Vous y trouverez de quoi faire toute l’année, les festivals s’y succèdent : Quai des bulles pour les amateurs de bande-dessinée en novembre, Etonnants Voyageurs, festival international du film et du livre en mai, La Route du rock en août. Ajoutez-y le festival du film britannique de Dinard en octobre et la boucle est bouclée !

 

 

 

En espérant vous avoir suffisamment alléchées,

 

Paresseusement vôtres,

 

Laure et Marion »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00e54f10584c8834017615ac7b33970c

Listed below are links to weblogs that reference Un week-end à... Saint-Malo:

Commentaires

Quizz

  • Instagram x Les Paresseuses

     

    On adore les cookies, chez les Paresseuses. Mais pas uniquement ceux que l’on croit ;) En continuant votre navigation sur le Blog, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de mesurer notre audience et de faciliter le partage de contenus vers les réseaux sociaux. Plus d’infos par ici :)

C'est nouveau

Promotion