« 8 trucs pour avoir la Paresseuses attitude cet été (VIII) | Accueil | Vendredi 28 août… Chères Paresseuses… »

Le plan cul…ture du jeudi : vous saviez que B + A, ça faisait BA ???

29.08.2013

 

 

Lire

 

 

Comment j’ai appris à lire… C’est le titre du nouveau livre d’Agnès Desarthe (publié chez Stock), et c’est typiquement le genre à m’interpeller illico : clair, direct, précis, sans effets de style ni velléités de poésie, mais en même temps, bien plus large qu’il n’en a l’air, comme l’annonce d’un programme, d’une réflexion, d’une dissertation, et sur un thème qui me parle totalement. Moi aussi j’aurais pu un jour écrire une Paresseuse liste qui se serait intitulée ainsi, et dans laquelle j’aurais énuméré (de manière nettement moins spirituelle qu’Agnès Desarthe, hein, je ne prétends pas lui arriver à la cheville) mes premiers livres d’enfance, mes compagnons d’adolescence etc etc.

 

 

Sauf que le livre n’a rien d’une simple liste de souvenirs. C’est la chronique d’un rapport a priori extrêmement paradoxal à la lecture : celui d’une écrivaine reconnue, érudite, lettrée, que l’on devine, nécessairement, grande lectrice, mais qui, petite, clamait qu’elle détestait lire. Quand elle le raconte, se remémorant les bédés qu’elle a adoré, ou ce Madame Bovary qui l’a longtemps ennuyé, c’est à la fois une auto-introspection minutieuse, une séance de psychanalyse en direct, une chronique de son enfance (et son époque), une leçon de littérature foncièrement subjective… Quelque chose de très intime, donc, et qui, grâce à l’adage voulant que lorsque l’on parle de l’intime, on touche à l’universel, entre en résonnance directe avec le lecteur ; lequel, à son tour, est forcé de s’interroger sur son rapport à la lecture, et aux livres.

 

Justement : je sais que les Paresseuses, qui accueillent chaque mois avec enthousiasme la chronique littéraire d’Elise, sont de grandes dévoreuses de papier, et je trouverais intéressant que vous nous racontiez à votre tour comment vous avez appris à lire… Un commentaire, c’est un peu court par rapport à un livre entier pour se confier, mais pourquoi pas ?! Moi, j’avoue avoir été longtemps trop… paresseuse pour réellement bouquiner, je relisais quelques livres ou collections de manière obsessionnelle (Fantômette !) et en rejetais totalement d’autres (je n’ai jamais ouvert un Club des 5). Comme pour beaucoup, il a fallu la passion communicative de certains professeurs, puis une curiosité venue avec l’âge. Et vous ?

 

 

 

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00e54f10584c88340192acc7a6a0970d

Listed below are links to weblogs that reference Le plan cul…ture du jeudi : vous saviez que B + A, ça faisait BA ???:

Commentaires

Quizz

  • Instagram x Les Paresseuses

     

    On adore les cookies, chez les Paresseuses. Mais pas uniquement ceux que l’on croit ;) En continuant votre navigation sur le Blog, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de mesurer notre audience et de faciliter le partage de contenus vers les réseaux sociaux. Plus d’infos par ici :)

C'est nouveau

Promotion