« Ce que j’ai appris pour avoir la power patate ! | Accueil | 10 « Bouge tes fesses, poulette ! » à gagner ! Euh… ok »

Les séries de Téqui : Devious Maids, très desperate

20.02.2014

  2 série

 

 

Par notre guest-blogueuse de Smells Like Chick Spirit, qui, elle le prouve tout spécialement ce mois-ci, en connaît un sacré rayon niveau séries ! Nostalgiques de 7 à la maison ou de Ugly Betty, vous trouverez forcément, dans son nouveau coup de cœur, quelque chose à vous mettre sous la dent ;)

 

« J’avoue que ce mois-ci, j’avais plutôt le choix niveau séries à vous présenter ! Mais il est quand même vrai que parmi toutes ces nouvelles séries qui débarquent en France ces dernières semaines, celle qui correspond le plus à la cible « Paresseuse » reste Devious Maids, nouveau bébé de Marc Cherry, également papa d’une certaine série à peine connue, Desperate Housewives

 

De quoi ça parle ? Lors d’une soirée mondaine à Beverly Hills, Flora, la femme de ménage des Powell, hôtes de la soirée, est sauvagement assassinée et son petit ami directement jeté en prison. Quelques jours après le drame, Marisol est embauchée chez les Stappord, voisins des Powell, et va rapidement tenter de se faire accepter par les autres femmes de ménage latinas du quartier. Elle va faire la connaissance de Zoila, qui travaille depuis toujours chez Genevieve Delatour, une riche excentrique qui vit seule avec son fils Remi ; Valentina, la fille de Zoila qui travaille dans la même maison pour payer ses études et qui a le béguin pour Remi ; Carmen qui rêve de devenir chanteuse et qui, pour se faire remarquer, se fait embaucher chez Alejandro Rubio, un chanteur latino à succès ; et enfin Rosie, qui travaille pour un couple d’acteurs dont la femme est une carriériste qui délaisse son mari et son bébé.

 

Pour quelles paresseuses ? Sans y aller par quatre chemins, Devious Maids est clairement destinée aux nostalgiques de Desperate Housewives. Si vous aimiez cette série à base d’héroïnes qui tentent de résoudre une situation dramatique tout en supportant leur quotidien et le tout avec une bonne dose d’humour, pas de doutes, vous allez adorer Devious Maids 

 

Desperate Housemaids Attention n’allez pas croire que Devious Maids est une vulgaire copie de sa grande sœur. Certes elle reprend les clés de son succès, mais on ne peut quand même pas reprocher à Marc Cherry de reproduire un schéma qui lui a si bien réussi ! Néanmoins, Devious Maids a un gros avantage, elle nous offre des storylines beaucoup plus riches, dans la mesure où l’on s’intéresse à la fois à chacune des femmes précédemment citées, mais également à tous leurs employeurs, qui ne sont pas moins hauts en couleurs et intéressants ! On sent bien que Marc Cherry a voulu préparer le terrain dans l’espoir d’avoir une série qui aura une véritable longévité, car souvent, on se retrouve avec des séries dont la saison 1 est excellente mais un peu fermée, et on a beau se réjouir du renouvellement, on sait qu’on n’ira pas bien loin ensuite. Ici, non seulement on se réjouit d’avance de savoir que la série aura une seconde saison, mais on sait également qu’il y a de la place pour un tas d’autres ! ;)

Niveau casting, on retrouve pas mal de visages connus ! Carmen est jouée par Roselyn Sanchez, qui avait un des rôles principaux dans FBI : Portés Disparus. Rosie (Dania Ramirez) n’est autre que la Maya de Heroes. Zoila est jouée par Judy Reyes, qui était la Carla Espinosa de Scrubs. Celle qui m’a le plus sauté au visage a été Marisol, puisqu’elle est interprétée par Ana Ortiz, la grande soeur dans Ugly Betty. Spence Westmore est interprété par Grant Show, qui jouait dans Melrose Place puis qui avait le rôle du frangin d’Addison dans Private Practice. Le beau Remi aura fait frétiller de joie toutes les fans de Pretty Little Liars, puisqu’il s’agit de Drew Van Acker, qui joue également Jason DiLaurentis. Mariana Klaveno est décidément habituée aux personnages insupportables puisqu’elle joue ici l’imbuvable Peri Westmore, alors que les fans de True Blood auront reconnu cette garce de Lorena ! J’ai été ravie de retrouver Tom Irwin dans le rôle de l’énigmatique Adrian Powell, alors qu’ado j’étais fan de Angela 15 ans, avec entre autres Claire Danes et Jared Leto. Rebecca Wisocki qui joue admirablement Evelyn Powell, dira nécessairement quelque chose aux fans de The Mentalist. Philippe Delatour, ex mari de Genevieve, est interprété par Stephen Collins, ce qui ravira les nostalgiques de 7 à la Maison. Et pour les clins d’oeil à Desperate Housewives, en guests on peut croiser Richard Burgi (Karl Mayer) et Valerie Mahaffey (Alma Hodges) !

 

Techniquement, comment on fait pour regarder Devious Maids ?  La série a débarqué le 9 février dernier sur Téva, et même si je trouve qu’elle aurait mérité une chaîne avec plus d’audience, c’est déjà un bon début pour les 13 épisodes de cette première saison. Pour celles qui préfèrent la vostfr, il y a bien sûr Internet ! Dépêchez vous de vous mettre à jour, nos Devious Maids reprennent du service pour leur seconde saison dès le 20 avril !

Des bises à toutes ! »

 

 

Pour les images, c’est ici !

 

 

 

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00e54f10584c883401a3fcbecab4970b

Listed below are links to weblogs that reference Les séries de Téqui : Devious Maids, très desperate:

Commentaires

Quizz

  • Instagram x Les Paresseuses

     

    On adore les cookies, chez les Paresseuses. Mais pas uniquement ceux que l’on croit ;) En continuant votre navigation sur le Blog, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de mesurer notre audience et de faciliter le partage de contenus vers les réseaux sociaux. Plus d’infos par ici :)

C'est nouveau

Promotion