« C'est formidable, on est lundi | Accueil | 10 raisons de se réjouir d'Halloween »

Le corps a la langue bien pendue... Bon, vous allez comprendre ;-)

27.10.2015

Body langage

Une aquarelle de Soledad :

n’est-ce pas que notre illustratrice a le don de capter le langage corporel des uns et des autres ?

 

 

Aujourd’hui je vais faire semblant d’avoir des lectures hautement intelligentes et signaler que je suis tombée sur un article (en anglais) du Time consacré au « body language ». En français : le langage corporel. Cela explique une chose que l’on sait toutes, mais à laquelle on ne fait pas toujours attention : même quand on ne prononce pas un mot, notre manière de nous tenir, de croiser (ou non) les jambes, d’utiliser (ou pas) nos mains, tout cela blablate joyeusement, et révèle ce que l’on voudrait parfois dissimuler. Cela s’appelle de la communication non verbale.

 

Un peu enquiquinant, non ?!

 

Les mouvements du corps nous trahissent, et le pire, c’est qu’il ne s’agit pas de purs réflexes, comme le coup de marteau du docteur au bon endroit du genou, mais bel et bien de gestes que l’on pourrait très bien choisir de ne pas faire. La bonne nouvelle, c’est que si les autres peuvent nous décrypter rien qu’en nous observant, nous aussi, pouvons leur faire dire plein plein de choses sans même leur adresser la parole. J’ai un peu cherché sur Internet et vu qu’il y avait mille et un posts consacrés au sujet, apprenant par exemple que si mon interlocuteur met le pouce sous le menton, cela signifie que je le barbe un peu, ou alors qu’il essaie de m’évaluer, et que s’il croise ses mains assez haut, c’est que je commence à sacrément l’énerver, même s’il continue d’afficher un sourire très poli.

 

Mmm, j’espère qu’aucune parmi vous n’a le pouce sous le menton, en ce moment…

 

Ce qui est rigolo aussi lorsque l’on se plonge là-dedans, par exemple au travers de cet article ici qui dresse une longue liste de signaux corporels, c’est que l’on voit à quel point finalement on a enregistré tout ça, puisque pas mal d’attitudes répertoriées sont celles qu’utilise tous les jours le cinéma ou la bédé pour nous raconter le personnage : le héros qui, tout d’un coup, place ses pupilles en haut à gauche, pour réfléchir à un sentiment de déjà-vu, ou en haut à droite, pour cogiter sur quelque chose qui le tracasse…

 

Maintenant, j’avoue...

 

... je me sens assez victime de mon langage corporel : par exemple, je me touche systématiquement les cheveux, le cou, le visage, lorsque je parle et que je suis mal à l’aise. Réfléchir à adopter un minimum de self-control serait peut-être une bonne idée. Quoi que. Vous les Paresseuses, avez-vous une opinion sur le sujet : doit-on faire attention à ce que l’on raconte silencieusement, se corriger, se contrôler ? Ou accepter d’avoir des mains, des bras et des jambes qui jouent les pipelettes comme bon leur semble ?!

 

 

Commentaires

Quizz

  • Instagram x Les Paresseuses

     

    On adore les cookies, chez les Paresseuses. Mais pas uniquement ceux que l’on croit ;) En continuant votre navigation sur le Blog, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de mesurer notre audience et de faciliter le partage de contenus vers les réseaux sociaux. Plus d’infos par ici :)

C'est nouveau

Promotion