« C'est formidable, on est lundi | Accueil | 8 idées pour avoir l’esprit COP21 ! »

Prêtes pour les mini-défis de Mylène ?!

1.12.2015

Défis

 

Aujourd’hui, nous accueillons Mylène (dites avec moi : « Bonjour Mylène ! »), guest-blogueuse d’un jour pour les Paresseuses. Pourquoi ? Parce que sur son blog à elle, Les défis des filles zen, elle propose un défi par semaine, pour atteindre le nirvana (ou : au moins, l’apaisement) « même (surtout) si vous n’avez pas une minute à vous » dit-elle. Un programme parfait pour les Paresseuses, qui démarre par un objectif très d’actu : l’attention aux autres. « Ouvrons-nous à ceux qui nous entourent, sourions, aidons, aimons, tout en restant nous-mêmes. Vous découvrirez qu'il y a des petits trucs tout simples qui fonctionnent et rendent la vie plus belle. Lisez-les, prenez votre petite dose d'inspiration, et testez leurs effets positifs sur votre capital bonheur pendant une journée, une semaine ou plus. »

 

On y va ?

 

  

« Mini-défi zen 1 : Sourire à un inconnu

 

"Sourire trois fois tous les jours rend inutile tout médicament" dit un proverbe chinois.

 

Sourire nous rend heureuses, et produit sur l'autre un effet incroyable : il est irrésistiblement contagieux. Arrivez-vous à rester fermée à un sourire sincère ? Non. Au contraire, combien de temps ressentez-vous les tensions suite à un échange houleux avec une personne crispée, énervée, désagréable ?

 

Le défi : aujourd'hui, je souris largement à un inconnu. Dans les transports, dans la rue, ou dans mon environnement professionnel. Combien de temps mon inconnu arrivera-t-il à résister à mon sourire ?

 

Mon expérience à moi : J'ai testé le pouvoir du sourire inconditionnel pendant une semaine, et dans une période assez difficile de ma vie où je subissais une privation de sommeil assez importante... (bébés en bas âge !) Et aussi étrange que cela puisse paraître, on m'a fait un compliment incroyable cette semaine là, "tu n'as jamais été aussi belle, tu as changé de maquillage ?" Comme quoi…

 

 

Mini-défi zen 2 : Lancer une invitation



 

Toutes, nous souhaitons que les autres nous aiment. Sans exception. Mais savez-vous quel est le meilleur moyen de se faire aimer des autres ? Faire le premier pas. Les aimer, et leur montrer de l'intérêt. Tout simplement. Que ce soit dans le cadre professionnel ou dans son voisinage par exemple, on a tout à gagner à créer des liens agréables avec les autres... Quand on se connaît, on se rend plus facilement service, on est plus tolérant avec les petits désagréments liés au travail – à la vie – en communauté.

 

Le défi : aujourd'hui, je vais aller vers les autres, et proposer de partager un moment avec une personne que je ne connais pas : ce peut-être par exemple partager un sandwich avec une personne d'un autre service, inviter mon voisin à prendre l'apéro pour faire connaissance. "Bonjour, je travaille dans le service comptabilité, ça me ferait plaisir qu'on déjeune ensemble un midi pour discuter ? On ne se connaît pas et je trouve cela dommage !" C’est tout simple.

 

Mon expérience à moi : J’ai décidé, à chaque fois que j’emménage dans un nouvel endroit, d'organiser un apéro auquel je convie tous les voisins. C'est un moyen imparable de créer de bonnes relations de voisinage et d'être bien chez soi.

 

 

Mini-défi zen 3 : Dire je t'aime

 

C'est triste, je me suis rendue compte récemment que j'étais plus pudique quand il s'agissait de dire "je t'aime" à mes proches, que quand il s'agissait d'émettre des critiques. J'ai décidé de changer les choses. De dire "je t'aime" aux gens que j'aime, sans attendre qu'il ne soit trop tard. De ne pas laisser s'envenimer des situations d'incompréhension. De communiquer. On se sent beaucoup plus soi-même quand on ose dire les choses.

 

Le défi : aujourd'hui, je vais choisir une personne qui m'est proche et que j'aime, et je vais l'appeler. Lui dire que je l'aime. S'il y a entre nous des rancunes, des malentendus, je vais les exprimer pour les dissiper, et je vais dévoiler mes sentiments.

 

Mon expérience à moi : Ma plus belle preuve de réussite du défi ? Quand mon bébé de 2 ans me fait un câlin en me disant "je t'aime" :-)

 

 

Mini-défi zen 4 : Ecouter une confidence

 

L'oreille qui sait écouter sans juger est rare et précieuse. Nous recherchons toutes autour de nous une écoute attentive et bienveillante. Qui s'intéresse à notre difficulté sans nous juger, sans nous imposer "sa" solution. Et si nous-mêmes nous étions cette oreille, cette personne à qui les autres vont se confier librement?

 

Le défi : aujourd'hui, je vais écouter un proche, un ami, un collègue parler sans l'interrompre, sans chercher à conseiller et sans juger. Je vais être attentive, questionner et reformuler en étant parfaitement présente à la conversation. Puis, je veillerai à ne pas donner mon avis à partir de mes références, de mon histoire.

 

Mon expérience à moi : Apprendre à écouter est loin d'être facile... je suis en train d'en faire l'expérience car le défi zen que je relève en ce moment consiste justement à pratiquer l'écoute active et bienveillante... L'écoute active nécessite simplement une grande attention, des marques d'intérêts, des reformulations, et est donc facilement à notre portée. En revanche, l'écoute bienveillante nécessite de laisser de côté ses références, et j'avoue... je dois persévérer !

 

 

Mini-défi zen 5 : Mettre les autres à l'aise

 

Il y a quelques temps, j'ai découvert un petit exercice qui consistait à identifier les valeurs qui comptent pour moi. Et parmi elles, il y avait la "convivialité". J'ai toujours apprécié les personnes qui savent mettre les autres à l'aise. Quelle générosité ! Nous faisons tous partie de la même humanité, et il est essentiel de traiter les autres avec bienveillance. 

 

Le défi : aujourd'hui, j'essaye de faire preuve d'humour : je relève les situations étranges, je fais des blagues, des jeux de mots, j'essaye de faire rire les autres et détendre les atmosphères chargées. J'ose, et je vois quels effets cela produit sur ceux qui m'entourent.


 

Mon expérience à moi : Quand je suis arrivée dans mon dernier emploi, et afin de ne pas reproduire certaines erreurs commises avant (vouloir garder une distance pour avoir plus d'autorité au sein de son équipe...), j'ai décidé de mettre tout le monde à l'aise, d'être naturelle, spontanée, sans chercher à être absolument sérieuse. J'ai obtenu de biens meilleurs résultats ! 

 

 

Happy day les paresseuses ! »

 

 

Commentaires

Quizz

  • Instagram x Les Paresseuses

     

    On adore les cookies, chez les Paresseuses. Mais pas uniquement ceux que l’on croit ;) En continuant votre navigation sur le Blog, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de mesurer notre audience et de faciliter le partage de contenus vers les réseaux sociaux. Plus d’infos par ici :)

C'est nouveau

Promotion