« Tok Tok, qui est là ? | Accueil | Chic, encore de la soupe ! »

Débat : faut-il interdire le Nutella ?

25.11.2010

 

  Nutella 2


Après avoir fait l’apologie du brownie au Nutella, on s’est dit qu’il fallait peut-être nuancer. Vous vous souvenez ? Il y a quelques mois, le pot qui donne à réfléchir à deux fois à la question « Préférez-vous le sexe ou le Nutella ? » était dans la ligne de mire de l'Union européenne, dont on pouvait pourtant penser qu’entre la crise généralisée, la faillite de la Grèce et autres bonnes nouvelles, elle avait d’autres chats à fouetter. La rumeur a circulé que les pots se verraient étiquetés d’un très engageant « Produit dangereux, favorisant l'obésité » (en attendant le « Nutella tue » et autres « Nutella peut nuire aux spermatozoïdes » ?) En fait, il s’agirait surtout de mieux indiquer les informations nutritionnelles, un vieux serpent de mer en général parfaitement inefficace (comme si on croyait réellement que les mentions « Riche en lait » sur les barres Kinder étaient vraies. Et comme si les faire disparaître allait nous empêcher d’avaler la boîte entière.) N’empêche : la prise de conscience généralisée autour de la malbouffe nous a-t-elle fait renoncer au Nutella mangé à même le pot ?
 

 

Nutella 1
 

Oui 

 
- Manger du Nutella, c’est faire le plein de sucre et d’huile de palme (= l’équivalent du méchant qui meurt à la fin dans les films. Sauf que dans le cas de l’huile de palme, c’est plutôt comme si le méchant triomphait et réussissait à dominer le monde, tuant toute la population en lui bouchant les artères. Encore plus machiavélique que dans un James Bond...) 

 
- Le problème avec le Nutella, c’est que, d’accord, une cuillérée ne va tuer personne, mais qui arrive à se contenter d’une cuillérée ? A peine y a-t-on goûté, en léchant ses doigts par exemple après avoir fait la tartine des enfants, que, c’est automatique, on plonge une cuillère dans le pot, puis une deuxième, puis une troisième… Résultat : les petits grognent parce qu’il n’y en a plus pour eux, et nous, on a pris 4000 calories dans les fesses, on a l’estime personnelle en berne et la culpabilité au top.

 


Non 

 
- Faut pas exagérer, si le Nutella était si mauvais que ça pour la santé, il serait interdit par la législation française, point à la ligne. Et même si ça ne vaudra jamais une pomme, un verre de lait ou des flocons d’avoine, une bonne grosse tartine au petit-déjeuner, ça cale, et on a toute la journée pour l’éliminer.

 
- L’astuce : troquer le vrai Nutella contre sa version bio. Bon, c’est un peu l’alibi qui donne bonne conscience, parce que la composition est à peine meilleure, mais la saveur est égale (en toute bonne foi, on adore)… et on est tellement déculpabilisée qu’on peut en manger deux fois plus !

 

 

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00e54f10584c8834013489387c7e970c

Listed below are links to weblogs that reference Débat : faut-il interdire le Nutella ?:

Commentaires

Quizz

  • Instagram x Les Paresseuses

     

    On adore les cookies, chez les Paresseuses. Mais pas uniquement ceux que l’on croit ;) En continuant votre navigation sur le Blog, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de mesurer notre audience et de faciliter le partage de contenus vers les réseaux sociaux. Plus d’infos par ici :)

C'est nouveau

Promotion